mercredi 9 août 2017

Maman, les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ....



J'aime trouver pour les filles des petits bricolages, faciles à faire, et qui peuvent ensuite se transformer en jouets et vivre mille aventures avec elles.

On a choisi, pour ces vacances, des petits bateaux à faire flotter dans la piscine, une bassine ou même dans le bain. 

Pour les réaliser, nous avons utilisé une vieille "frite" de piscine qui trainait au garage, qu'on a coupé en tranches (d'où le côté bicolore, décoloré ^^), des bâtonnets de glace pour le mat, et des triangles découpés dans des feuilles de créa-mousse, pour les voiles.

Les filles (et moi aussi ^^) se sont amusées à les décorer avec des feutres Posca (et ça tient bien la route, même une fois mouillés ! Pour le reste rien de bien compliqué, je pense que les images parlent d'elles-mêmes :)




On a aussi essayé une autre version de petits bateaux, toujours avec des matériaux recyclés et simples. Cette fois, on a utilisé des couvercles de bocaux, des cure-dents pour les mats, et toujours des petits triangles de créa-mousse pour les voiles. Pour fixer le mat, un point de colle chaude, avec le pistolet à colle suffit.

L'inconvénient de ceux-ci, c'est qu'une petite vague suffit à les faire couler :)










Alors, ils ne sont pas trop choux, nos petits bateaux ?!

dimanche 6 août 2017

Le Sentier Pieds Nus du Lac Blanc



Avant de rejoindre la Côte D'Azur, on a profité de nos weekend pour se balader dans notre belle région. Nous sommes retournés au Lac Blanc pour pique-niquer, puis Pimprenelle a voulu faire un tour à l'accrobranche. PomPom, elle, a eu un petit coup de stress, même si elle l'avait déjà fait, alors toutes les deux, on a été découvrir le Sentier Pieds Nus, qui part du même endroit que l'accrobranche.

Le sentier se fait normalement en une petite heure, en marchant tranquillement, ma PomPom était excitée comme une puce, elle n'arrêtait pas de courir, on a donc fait le parcours plutôt en 45 minutes ^^

C'est vraiment très amusant de se balader pieds nus dans la forêt. On traverse différents obstacles, paille, copeaux de bois, billes d'argile, petits cailloux, ...et même de la boue. PomPom, généreusement, m'a dit "vas-y, toi, maman, je te retrouve de l'autre côté", j'ai dit "même pas en rêve, ma fille, si je met les pieds dedans, toi aussi", et on a traversé toutes les deux en poussant des petits cris :) En chemin, il y a des questions et énigmes, reconnaître des odeurs, identifier des arbres, etc ...

On a passé un chouette moment toutes les deux. Et vous savez quoi, une fois arrivée, cette coquine a finalement voulu rejoindre sa soeur à l'accrobranche. Double dose de sensations et d'aventure pour elle :)




mercredi 2 août 2017

Instantanés #Juillet 2017

En juillet, Pimprenelle qui n'avait pas fêté son anniversaire avec sa classe (naïvement, je m'étais dit qu'une fête avec ses copains à la maison et anniversaire en famille, c'était déjà pas mal ^^) a voulu emmener un gâteau à l'école. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour leur faire plaisir ! Et puis, les filles ont terminé cette année scolaire, comme elles l'avaient commencé ... avec une bonne gastro... On a donc anticipé les vacances de quelques jours pour elles. 

On a profité du retour de MrGeek pour faire quelques balades et sorties dans notre belle région : pique-nique dans les Vosges, accrobranche et sentier pied nu au Lac Blanc, les pirates du Hohlandsbourg, une mini-expo de street art, fun et colorée...

Côté boulot pour moi, juillet aura été très intense et stressant, de gros projets à concrétiser avant de partir, gérer les départs en vacances des familles et des enfants que nous accompagnons, avec toutes les difficultés qui vont avec, organiser mon absence, etc ... On a même décalé notre départ en vacances de quelques jours, mais ouf, j'y suis arrivée !

Depuis, on se la coule douce :)














lundi 31 juillet 2017

Monsieur Chouchou


Il arrive en général vers midi, en faisant tinter sa clochette, Monsieur Chouchou. Les enfants l'attendent avec impatience, et il les accueille toujours avec bonne humeur. Il leur parle avec son accent chantant, et ses "R" qu'il roule généreusement. Il leur demande s'ils ont les mains bien propres, avant de distribuer ses précieuses friandises, comme on n'en mange qu'en vacances.

 Pour les plus petits, il a toujours des petits sachets avec du sucre caramélisé pour qu'ils ne s'étouffent pas avec les cacahuètes. Pour chacun, il a un petit mot.

Monsieur Chouchou, ça fait 43 ans qu'il arpente les plages de la Croisette tous les étés. Il chante des chansons d'autrefois, s'arrête parfois pour bavarder, sur la vie, sur les millions de Tapis. Il raconte des blagues aux enfants, les gâte comme s'il était leur papi. Sur son T-shirt, il est fan des filles de Cannes.

Monsieur Chouchou, c'est la gentillesse de nos étés, un personnage, un monument, il est Cannes et la Croisette.

mercredi 26 juillet 2017

Survivre à un (grand) trajet en train avec des enfants ....

Je ne compte plus le nombre de fois que j'ai pris le train seule avec les filles, et à chaque fois pour des trajets plutôt long, de 2H30 à presque 9H quand on descend sur la Côte .... On va dire que, du coup, j'ai développé quelques techniques de survie ^^

D'abord, je leur prépare toujours un petit sac chacune, avec EXACTEMENT la même chose. Je prends des petits jouets (chacune 2 poneys, 2 princesses, 2 voitures, ...)

Ensuite, j'essaye de leur trouver quelques activités amusantes pour les occuper. Je trouve souvent mon bonheur chez Flying Tiger : des albums avec des stickers, des cahiers de coloriages, des petits sacs à décorer, ... ou alors un catalogue à découper, feuille, ciseaux et colle, et je les occupe bien une heure.

Je prévois un pique-nique conséquent, car c'est un temps qui les occupe bien, et aussi de quoi grignoter, quelques friandises, mais pas trop, pour éviter l'énervement superflu (merci le sucre) et les "mal au ventre"

En général, on a un changement quand on descend dans le Sud, on en profite pour aller acheter des magazines, courir un peu dans la gare, se défouler. Quand on passe par la gare de Marseille, plaisir suprême, on passe prendre un Happy Meal :)

Je garde ma botte secrète pour la fin du trajet, quand elles commencent à tourner en rond, pleurnicher et se chamailler toutes les 2 minutes. Je sors mon ordinateur et elles regardent 1 voire 2 dessins animés. J'essaye au maximum de retarder ce moment car je sais qu'ensuite, j'ai du mal à leur faire faire autre chose...

Je les laisse se promener dans le train, se défouler et grimper entre les compartiments, et je prie pour que nos voisins ne soient pas des vieux snobs coincés et allergiques aux enfants. On fait toujours très attention de ne pas trop déranger, on ne crie pas, on ne se bouscule pas, etc ... mais elles restent des enfants et c'est compliqué pour elles de rester sans bouger. Moi, c'est aux intolérants en tout genre que je suis devenue allergique !!

Je ne sais pas si je suis chanceuse, mais de manière générale, nos trajets se passent bien, même si on regrette fortement le train de nuit, pour aller jusqu'à Cannes et qui était un grand moment de joie pour les filles !

Cette fois-ci, nous sommes descendus en voiture, on met à peu prêt le même temps, mais à 4 ça reste plus intéressant financièrement ! Alors, certes, on peut faire des pauses quand on veut, mais j'ai l'impression que c'est quand même plus dur pour les filles de devoir rester tranquillement dans leur siège. Et pour moi aussi, c'est compliqué de me retourner toutes les 3 secondes pour répondre à leurs sollicitations (je vous rassure, MrGeek conduit et je me retourne ^^).

Et vous, train ou voiture pour les grands trajets ?










mercredi 19 juillet 2017

Instantanés #Juin 2017

Un mois de juin chaud et intense, avec une chouette escapade parisienne, du soleil, la piscine, des glaces, sans oublier la kermesse, et déjà la fin de cette année scolaire, qui a filé à une vitesse complètement folle.

 Je suis un peu sous l'eau en ce moment, car ma collègue de boulot a appris une belle nouvelle mais du coup, je suis seule jusqu'en septembre, dur ! 

Heureusement, Mr Geek est rentré pour les derniers jours de juin, j'attends maintenant mes vacances avec impatience, en croisant fort les doigts que tout roule au travail en mon absence !