jeudi 28 juillet 2016

Happy 3


Ma PomPom d'amour, tu as fêté tes 3 ans, avec bonne humeur et ce sourire coquin sur les lèvres. Tu es une petite fille extravagante et fofolle à la maison, douce et calme à la crèche. Tu es toujours ma calinette, toujours à chercher mes bras, à venir s'asseoir sur mes genoux pour profiter d'un gros câlin.

Tu as trois ans, mais tu hésites encore entre le bébé et la grande fille, alors tu as décidé d'être "grande fille bébé", c'est comme ça que tu dis. Tu dis aussi que tu es mon "bébé pamour", c'est vrai, tu es mon bébé d'amour.

Tu ris, tu fais des blagues, tu taquines, tu provoques, tu croques la vie à pleines dents. Tu es généreuse et toujours attentive aux autres. Tu viens me consoler quand je suis un peu triste. 

Tu veilles sur ta soeur, et tu la protèges, même si c'est toi la petite. Tu la suis partout, et tu te dépasses pour faire comme elle. Tu nages comme un petit poisson sous l'eau, rien que pour la suivre. Tu aimes aussi qu'elle s'occupe de toi, que ce soit elle qui te donnes à manger ou qui soignes tes bobos, plutôt que maman. Tes premiers mots quand tu te réveilles sont souvent pour elle.

Tu te balades toute la journée avec ton petit cartable jaune sur le dos, que tu remplis avec tout un tas de bricoles, tes écureuils sylvanians, des livres, et tu trimballes partout ta poupée, qui s'appelle "bébé".

Si on t'écoutais, tu ne mangerais que des frites et du ketchup, ah oui, et du chocolat aussi !

Tu es un amour de petite fille, ma PomPom d'amour et je te souhaite un joyeux anniversaire <3

dimanche 24 juillet 2016

La routine est-elle mortelle ?



Il y a quelques années (5 pour être précise ...), j'aurais répondu oui à cette question, sans l'ombre d'une hésitation ! La routine me semblait ennuyeuse, ringarde, mortelle, un truc de vieux .... et pourtant, aujourd'hui, je peux l'affirmer, ma routine, j'ai appris à l'aimer et à chérir ces petits instants du quotidien. Mieux, parfois, elle me sauve la vie au quotidien (quand par exemple je suis seule pendant de longues semaines avec les filles). 

Il y a ces choses que je fais maintenant sans y penser (remplir le lave-vaisselle, étendre le linge, ...), en écoutant d'une oreille Pimprenelle bavarder. Ces tâches répétitives et quotidiennes qui deviennent plus légères quand on y pense moins. Elles sont là, elles ne m'accablent plus. Oh, bien sûr, il y a ces soirs où j'en ai marre, où la fatigue prend le dessus et où je laisse tomber, mais de manière générale, je les fais automatiquement, machinalement, et mon esprit pendant ce temps vagabonde (ou répond à 1000 questions en même temps !).

La routine nous rend les matins d'école plus légers, et les obligations plus douces. Chacune se lève en connaissant d'avance le programme. Pimprenelle aime que je l'habille encore toute ensommeillée dans son lit alors que ma PomPom d'amour préfère prendre son petit déjeuner en pyjama. Quand on est prêtes, on file prendre le bus, PomPom dans la poussette, et Pimprenelle devant nous, qui ouvre la marche, gare à celui qui tente de la dépasser.


Le soir quand on rentre, on s'arrête toujours devant le garage pour regarder s'il y a beaucoup de voitures cassées ou non et chacune y va de son petit commentaire sur le pourquoi du comment :)

On passe devant les travaux et ma PomPom observe leur avancée.

Pimprenelle sait qu'elle doit me tenir la porte pour entrer avec la poussette, et elle me rappelle à chaque fois que je dois faire attention à ses pieds.

On ouvre la boite aux lettres ensemble, et je distribue les courriers (je prie à chaque fois pour que ce soit un nombre pair et qu'on évite les incidents diplomatiques).

Quand on arrive dans le couloir de l'immeuble, elles font la course jusqu'à la porte, et elles se "cachent" contre le mur. Pimprenelle ouvre la porte, pendant que PomPom nous casse les oreilles en sonnant 2 ou 3 fois de suite.

Quand il est l'heure d'aller dormir, on se glisse toutes les 3 dans mon grand lit pour lire les histoires, Pimprenelle à droite et PomPom à gauche.

Bien sûr, on aime aussi les surprises de dernière minutes, mais au fil du temps, j'ai appris à aimer tous ces petits rituels du quotidien et à y grappiller des petits instants de bonheur.





vendredi 22 juillet 2016

Le bonheur c'est simple comme ....

.... "un grand bogan" qu'on dévale à toute allure



... une glace au chocolat qu'on dévore à pleines dents



... lécher le plat du gâteau au chocolat




... plonger dans la mini-piscine dans le jardin avec les nouvelles lunettes



... une mousse au chocolat fabriquée vite fait bien fait pour se régaler, avec du jus de pois chiche oui, oui



... Un gros câlin avant de s'endormir



... des jolies fleurs croisées au hasard de notre chemin


... Un déguisement d'indienne bricolé avec trois fois rien


... une tarte aux pommes d'anniversaire



... un papillon rose




Je ne savais plus trop comment revenir par ici, après l'horreur ... particulièrement touchée parce qu'on y passe nos vacances tous les étés, juste à côté, parce que les feux d'artifices, ils font briller les yeux de mes filles, et que, cette année, je ne sais pas si je trouverais le courage de les y emmener... On nous a volé encore un peu de notre insouciance... 

Malgré tout, quand on y regarde de plus prêt, le bonheur est partout, dans tous ces petits instants du quotidien, il faut le saisir au vol et le chérir précieusement.

jeudi 14 juillet 2016

{La fée se promène} Le Parc du Petit Prince

Ce joli parc dédié à l'univers du Petit Prince se situe à mi-chemin entre Colmar et Mulhouse, juste à côté de l'Ecomusée, et vient tout juste de fêter ses deux ans. On a trouvé le cadre très paisible, en pleine nature, et très poétiques aussi avec toutes ces références au conte de St Exupéry.

Ce n'est pas un parc d'attractions au sens strict du terme puisqu'on y trouve peu de manèges classiques (même s'il y a un petit carrousel et les "chaises qui volent"), mais il y a une multitudes d'aires de jeux pour les enfants, avec toboggans, balançoires géantes et même une tyrolienne extra. Parmi nos attractions préférées, à ne pas manquer, il y a une grande salle avec des trampolines, où les filles et moi on s'est éclatées comme des folles (accessible pour les enfants à partir de 90cm), et les énormes ballons qui montent à 150 mètres de haut et desquels on a une vue époustouflante sur la plaine d'Alsace (par contre, au moindre coup de vent, évidemment, ils cessent de fonctionner).

Il y a aussi plusieurs spectacles et parmi ceux que nous avons fait, nous avons aimé le cinéma en 3D, qui nous raconte une aventure du Petit Prince, à la recherche de sa rose, et le spectacle interactif "apprivoise-moi", qui permet aux enfants de bavarder avec un petit renard craquant à l'écran. On a nourri les moutons et c'était très rigolo (bon, par contre, avec Mr Geek, on a quand même eu un peu de peine pour les deux petites renardes, j'ai trouvé leur présence un peu inutile, même si les filles étaient contentes de les apercevoir).

Nous avons passé une très belle journée, et nous y retournerons probablement (un jour où il fera moins chaud !!!). Je conseille particulièrement ce parc aux familles avec de jeunes enfants : 4 à 10 ans me semble la tranche d'âge idéale, puisqu'ils peuvent aller partout. Je pense que les ados, par contre, préfèreront plutôt Europa Park et ses manèges à sensation :)

Quelques conseils : il n'y a pas beaucoup d'ombre, pensez aux chapeaux et à l'eau. Pour les toboggans, qui peuvent vite devenir brûlants, j'avais pris des pantalons aux filles, et ma PomPom s'est éclatée sur les "grands 'bogans". Il y a une petite aire de jeux avec des jets d'eau, très appréciable les jours de grosse chaleur. Il y a plusieurs points de restauration dans le parc mais également une belle aire de pique-nique (à l'ombre, elle !). Pour notre part, nous avons opté pour le restaurant (climatisé !) et c'était plutôt correct avec des prix raisonnables. Enfin, info intéressante, pour ceux qui n'ont pas de voiture, il y a une navette en bus, qui part de la gare de Mulhouse (testée et approuvée avec les enfants du Secours Pop, qui se sont éclatés également !).

(Toutes les infos sur le parc du Petit Prince ici)









samedi 9 juillet 2016

Ma petite indienne


Hier soir, ma Pimprenelle est rentrée en me demandant avec ses petits yeux de cocker "dit maman, tu me fabriques un déguisement d'indien, c'est mon rêêêêve" (ma Pimprenelle, elle ne rêve pas à moitié). On a farfouillé ensemble dans mes boites de bricolage, elle avait une idée assez précise de ce qu'elle voulait, plein de couleur, des perles, des plumes.

J'ai fait au plus simple, un morceau de tissu, dans lequel on découpe un triangle pour la tête, et des franges pour lui donner un look d'indien, des triangles en feutrine simplement collés (et une bande noire, ne me demandez par pourquoi, c'est le "Pimprenelle style"), et quelques perles-clou qui trainaient. Une bande de tissu (je devrais même dire une chute de tissu) nouée en guise de ceinture, et des bandes au poignet (Pimprenelle y tenait absolument pour "combattre"). 

On aurait sûrement pu faire plus joli, mieux fini, avec plus de temps, mais on s'en fiche, Pimprenelle, elle, était ce soir-là, la plus heureuse des petites filles. 

Elle a voulu que je la prenne en photo, je vous laisse avec le résultat :)







jeudi 7 juillet 2016

{La fée se promène} La ferme aux rennes



C'est endroit un peu insolite, qui se situe à côté de la station de ski du Tannet, dans les Vosges, un passionné de grand Nord et de Laponie qui a monté son élevage de rennes.


La balade est vraiment très sympa, puisqu'on peut se promener dans le parc, avec les rennes, qui sont des animaux très paisibles. Pas de barrières, mais un chemin qui grimpe dans la forêt à suivre. On y apprend tout un tas de petites choses sur ces animaux, des informations simples, à la portée des enfants.

A cette saison, les rennes perdent encore leur pelage d'hiver, ce qui leur donne un look un peu étrange ^^et les bébés viennent de naître (ils sont à croquer !). Ils ressemblent tellement aux rennes magiques du Père Noël, alors forcément, les enfants les adorent :) Vous pourrez aussi visiter un petit musée sur le peuple sàmit, à taille d'enfant et très visuel, donc parfait !

Si vous y allez pour 16H, vous pourrez également participer au nourrissage des rennes. On leur donne du lichen, qui a de nombreuses propriétés (par exemple, en fermentant dans l'estomac des rennes, cela fait augmenter leur température corporelle et leur permet de mieux résister au grand froid). Pour nous, les conditions étaient idéales, puisque nous avions choisi un dimanche de match de l'équipe de France et qu'il y avait peu de monde. Les filles étaient ravies, mais un peu effrayées, de côtoyer ces animaux de si près (elles sont restées perchées dans nos bras ^^). Mais c'est sans danger, puisque les rennes n'ont des dents qu'en bas, qu'ils ne ruent pas et ne bottent pas. C'était vraiment une expérience très amusante, nous avons passé un bon moment.

Quelques conseils : c'est en montagne, prévoyez donc des chaussures fermées et des vêtements adaptés. Le chemin n'est pas accessible en poussette, pensez au porte-bébé. La balade dure une petite heure, un peu plus, si comme nous, vous participez au nourrissage des rennes (un moment vraiment très chouette)

(Toutes les infos pour vous rendre à la ferme aux rennes ici)