jeudi 24 mars 2016

{DIY} Oh les jolies carottes




Cette année, pour notre traditionnelle chasse aux œufs, on avait envie de changement ! Les filles ont regardé avec mots toutes les jolies idées qui circulent en ce moment sur Internet, et elles ont craqué sur ces mignonnes carottes, trouvées ici.

Pour les réaliser, il vous faudra :

* du papier crépon, orange et vert
* des feuilles un peu cartonnées
* de la colle, du scotch et des ciseaux

Avec les filles, on a donc découpé, collé, scotché, et surtout remplis avec plein de friandises nos carottes de Pâques. Ne reste plus qu'à patienter quelques jours encore pour les cacher dans le jardin de papi et mamie. En attendant, les filles jouent avec, dans leur potager imaginaire !

Nos petits conseils : quand on regarde la vidéo, hop, hop, on a l'impression que tout roule comme sur des roulettes, en réalité, un peu moins ^^ Le papier crépon, c'est fragile, ça casse vite. Il faut vraiment ne pas mettre trop de colle (sinon, ça mouille le papier et il se casse !), ne pas trop vouloir trop serrer les bandes oranges (ne pas tirer dessus !), le résultat ne peut pas être absolument nickel. Ce n'est pas grave, c'est aussi ce qui fait leur charme. Le "vert" de la carotte ne tient pas si facilement que cela ... avec mon pistolet à colle, j'ai d'abord collé les "fanes" entre elles, puis un point de colle au milieu de la carotte (avec la colle classique, cela ne tenait pas).

Ici, on est déjà en week-end pour 4 jours, c'est chouette !












Un gros pompon sur un leggins, pour se déguiser en lapin, et on joue au lapin et au renard, qui ramassera les carottes en premier ??








mardi 22 mars 2016

{DIY} Une poulette de Pâques


Quand je cherche des idées de bricolage à faire avec les filles, mes principaux critères sont peu de matériel (de préférence du recyclage ou des choses faciles à trouver), et surtout qu'elles puissent participer un maximum. Il n'y a rien qui m'énerve plus que les "bricolages pour enfants" où finalement c'est l'adulte qui doit tout faire pour avoir un résultat un peu potable ...

Bref, ces cocottes-là sont parfaites, et ma Poussinette de 2 ans et demi a adoré.

Il vous faudra un rouleau de papier toilette pour le corps, les gabarits de la tête, ailes et queue de la poule (trouvés ici) et imprimés / décalqués sur une feuille colorée, une feuille jaune pour le nid, de la peinture et des feutres.

Contrairement à la version d'origine, j'ai choisi de peindre le rouleau, pour que ma Poussinette puisse participer. On découpe ensuite une bande d'environ 1 cm en dessous, pour que la poulette puisse tenir à plat.

Après avoir imprimé les gabarits, j'ai collé du papier rouge et orange pour faire la crête et le bec, mais on peut aussi choisir une autre méthode. Ma Poussinette a ensuite personnalisé sa poulette. 

J'ai fait une entaille dans le rouleau pour glisser la tête, et j'ai collé la partie basse du cou au rouleau pour que cela ne bouge pas (il faut que ma 2 ans puisse la manipuler sans craindre de catastrophe). Pareil pour la queue, on fait une autre entaille à l'arrière du rouleau, on la glisse dedans et on colle en dessous. Pour les ailes, un point de colle de chaque côté suffit.

Ne reste que le nid à fabriquer. J'ai tracé un grand cercle sur une feuille de papier jaune, puis j'ai découpé des entailles tout autour. On les replie ensuite un peu vers l'intérieur. J'ai choisi de coller la poulette dans son nid toujours pour la même raison, pour que ce soit plus facile de la promener pour ma Poussinette, qui n'arrêtait pas de râler parce qu'elle tombait de son nid !

Pour tout vous dire, pour qu'elle puisse la transporter partout encore plus facilement avec ses petits smarties (oui, parce que, celle-ci est plutôt écureuil par rapport à sa sœur, elle n'a pas immédiatement tout dévoré ^^), j'ai fini par mettre la poulette et son nid sans une boîte :) J'ai vu une autre version où le nid de la poule est une boite ronde (type boite à fromage), je crois que c'est la meilleure solution avec les plus petits.

Voilà, ici, on s'éclate à préparer Pâques :)




jeudi 10 mars 2016

Les dessins de Pimprenelle


Pimprenelle aime dessiner, peindre, colorier, depuis toute petite. Oui, enfin, Pimprenelle, ce qu'elle aime surtout c'est les couleurs. Les mélanger, les étaler, tremper ses mains dedans, ... faire comme elle l'entend ! Elle aime les arcs-en-ciel, les feux d'artifices, les explosions de couleurs.

La preuve en images !

Une toute mini Pimprenelle découvre la peinture ... d'abord avec les doigts, puis avec un pinceau.




Et il y en a déjà partout ...



Le bonheur étant tout de même de tout peindre, y compris (surtout !) elle-même :)

En grandissant, il y a toujours des couleurs partout, et pourtant, Pimprenelle est capable de vous raconter toute une histoire à propos de ses dessins. "Oui, tu vois, là, maman, c'est les pirates qui cachent leur trésor" ...

Et elle aime toujours autant y mettre les mains !

Aujourd'hui, à part dans son cahier de l'école, je crois bien ne l'avoir jamais vu dessiner quoi que ce soit d'identifiable, ni maison, ni fleurs, ou papillon. Et même le bonhomme du cahier est fantasque et coloré, il en a partout ! 


Pimprenelle vit dans un monde imaginaire et coloré, elle dessine ce qu'elle aime, elle dessine ce qu'elle est. Elle nous raconte des histoires et nous emmène en voyage avec elle.

dimanche 6 mars 2016

Instantanés #Janvier et Février 2016

Arf, voilà qu'on est en début d'année, et que je loupe déjà les premiers mois ... J'ai hésité, mais finalement, je me suis dis que, plus tard, je serais bien contente de relire tout ça, peu importe que j'ai un mois de retard ... Alors, je vous laisse avec quelques souvenirs de ces deux premiers mois de l'année.

En janvier, on a profité des tous derniers jours de vacances tous ensemble. On prend possession doucement de notre nouveau chez nous, en aménageant les chambres des filles. On a fêté les rois aussi (plusieurs fois !), et cette coquine de Pimprenelle a eu drôlement de la chance ! La première fois, on aide toujours un peu le hasard, on avait même mis 2 fèves, et les filles étaient ravies. Les fois d'après, c'était chacun pour soi (non mais oh !), mais Pimprenelle a tout de même réussi à avoir 4 fois la fève, pour son plus grand plaisir :)

Pimprenelle a passé une journée au ski, dans la Forêt Noire, avec son papi, sa mamie et son cousin. Son papi lui a construit un énorme igloo, plus grand qu'elle. Elle est revenue crevée, mais avec le plus beau des sourires. Pendant ce temps-là, on a profité d'une journée en "amoureuses" avec ma Poussinette.

Les filles ont passé un dimanche avec leurs papi mamie, chez leurs grand papi et grand mamie. Elles ont la chance de connaître leurs arrières-grands parents du côté de ma maman. Et nous, on en a profité pour glandouiller toute la journée et NE RIEN FAIRE !




En février, il a plu ... beaucoup ... autant dire qu'on n'a pas tellement profité des quelques jours de vacances que j'avais pris. Bon, on s'est reposé, on s'est laissé vivre, sans horaires, sans stress, et ça fait tout de même beaucoup de bien !

On a été voir le tout nouveau musée Unterlinden, et ma Pimprenelle, cette petite fille étonnante, adore l'art religieux, figurez-vous ! Le bâtiment est magnifique, les peintures, côté "moderne" aussi, même si j'ai toujours un peu de mal avec l'art contemporain ....

Février, c'est aussi le mois de carnaval et des beignets. Carnaval à l'école, à la crèche ou en ville, les filles se sont régalées. On a même fabriqués de jolis masques à la maison, des lions, un masque d'indien et un petit lapin mignon.