jeudi 30 juillet 2015

Le jour sans fin


Si, si, vous savez, ces jours où, EVIDEMMENT, elles se lèvent à l'aube, et où 5 minutes après s'être levées, elles commencent déjà à chouiner, pleurnicher, se disputer ... A ce moment là, on se dit que la journée va être longue trèèèès longue.


Les filles jouent à peine depuis 2 minutes que j'en entends une des deux hurler à la mort, je passe mon temps à intervenir, à gérer les conflits incessants, pour tout et rien.

Ces jours-là, rien ne va .... doudou a disparu, le lait est trop chaud, j'ai fait tomber ma tartine, ma soeur m'embête, je me suis fait mal, et ainsi de suite, pas de pause, pas de répit....

Ces jours-là, je sens qu'elles sont crevées, bien sûr, couchées trop tard, levées trop tôt, mais évidemment, impossible de leur faire faire la sieste, ni même un temps de repos, ça pleure, ça hurle, ça tape des pieds et je suis pas fatiguée, je veux pas me reposer, je veux jouuuuuer, ainsi de suite ... alors j'abandonne et on va jouer, mais la, rebelote, au bout de 5 minutes, ça crie, ça hurle, ça se dispute, ça tombe, ça se fait mal ... impossible de les canaliser avec la moindre activité ...il faudrait sortir un peu, mais on ne peut pas, elles ne veulent pas, je suis fatiguée.

Je commence à perdre patience, je crie aussi, je pleure parfois parce que je n'en peux plus de les entendre chouiner, je n'ai pas eu 5 minutes à moi depuis le début de la journée ...

Arrive enfin l'heure du bain, qui est une vraie pause, qui permet à tout le monde de se rafraîchir les idées. Ces jours-là, on enchaine rapidement, bain, repas, brossage des dents, histoires et dodo, en priant pour que le coucher se passe le plus rapidement possible, mais en général, c'est difficile, l'énervement de la journée, trop de fatigue, trop de stress ...

Et puis, finalement, le calme ... enfin .... Ces jours-là, je me sens la plus nulle des mamans, incapable de gérer ses deux filles, incapable de trouver des solutions constructives, je me dis que je n'y arriverais jamais, je culpabilise aussi beaucoup d'avoir crié, de ne pas avoir trouvé de solution positive et bienveillante. Ces jours-là qui durent, qui durent, qui durent, je les déteste, ils me rendent folle ....

Ces jours-là, moi aussi je me couche tôt, pour reprendre des forces et faire en sorte que demain soit meilleur.

lundi 27 juillet 2015

2 ans ... La fête et les cadeaux !

L'anniversaire de Poussinette tombe chaque année en plein pendant nos vacances. L'année dernière, était une année un peu particulière, alors pour son premier anniversaire, on avait fait tout simple. Pour ses deux ans, elle commence à apprécier faire la fête, elle comprend un peu plus ce qu'il se passe, même si le concept d'anniversaire reste encore un peu abstrait. J'avais envie qu'elle soit émerveillée, qu'elle s'amuse, mais sans prise de tête non plus, pas de sweet table comme on en voit partout sur Internet, pas de surenchère.

On a fait un gâteau au chocolat, simple mais efficace, une valeur sûre, on l'a préparé ensemble avec les filles.


                  

On a été choisir avec Pimprenelle une jolie décoration, à base de cupcakes, et de jolies couleurs sucrées : guirlande, ballons, bougies, verres, assiettes, .... (je m'étais fixé un budget maximum de 20€ que nous avons respecté !!). J'ai aussi acheté quelques bonbons, pour que la fête soit parfaite.


                 

Pour le cadeau, pas évident de trouver une idée originale, qui ne prenne pas trop de place (on est en vacances, donc il faudra envisager le retour), en plus, à elles deux, les filles sont déjà très gâtées - cuisinière, garage, poupées, petits poneys ... beaucoup sont des jouets qui ont appartenu à ma soeur et moi, d'autres sont des cadeaux de Noël ou d'anniversaire, toujours est-il que des jouets, elles en ont déjà beaucoup.

Par chance, pas loin de là où nous sommes, j'ai découvert une jolie boutique, avec une sélection très originale de jeux et jouets. J'ai choisi une petite valise avec une jolie dinette, facile à transporter, une valeur sûre, agrémentée avec des sucettes et glaces en bois, de quoi jouer pendant des heures. Autre trouvaille parfaite, le petit sceau à bulles : fini le produit renversé en 30 secondes top chrono, elles peuvent y jouer des heures, le trimballer partout sans catastrophe, une vraie bonne idée !

Un bien chouette anniversaire de vacances, avant de le fêter avec papi, mamie, les tontons, etc ... en même temps que les autres anniversaires de l'été en septembre.









samedi 25 juillet 2015

Ma petite fille des vacances

Mon bébé de l'été, de la chaleur et du soleil, ma petite fille des vacances, tu as deux ans aujourd'hui.

Dès les tous premiers instants, toi et moi, ça a été comme une évidence, un bébé à maman, une petite fille à maman. On s'est aimé fort, tout de suite.

Tu as su trouver ta place parmi nous en douceur, mon bébé tendresse et câlins. Moi qui avait peur de revivre des premiers mois éprouvants, tu as été d'une facilité presque déconcertante.

Tu me manges de bisous, je te mange de bisous, ma câlinette.

Tu as bien du mal à abandonner les "tétées", comme tu dis. Alors, de temps en temps, comme pour prolonger un peu cette relation si particulière, on s'accorde une petite pause toi et moi. 


Mon clown, ma rigolote, tu sais nous faire rire en faisant des grimaces, en nous taquinant, difficile de garder son sérieux devant ta bouille si coquine. C'est bien souvent toi qui est à l'origine des bêtises, avec ton air de ne pas y toucher...

Tu nous montres aussi ton caractère bien trempée, tu sais ce que tu veux et ce que tu ne veux pas, tu ne te laisses pas faire. 

Mais quand tu as peur, c'est à moi que tu t'accroches, du plus fort que tu peux, mon bébé koala, et tu te caches dans mon cou.


Tu as toujours tes belles bouclettes de bébé (non, je n'envisage pas encore de te les couper !!) et tes grands yeux bleus rieurs. 

Tu imites ta grande soeur, tu la regardes avec admiration. Grâce à elle, tu te dépasses, et tu fais des choses extraordinaires. Tu as un peu peur parfois, mais pour être avec elle, tu irais au bout du monde.

Je te regarde vivre et grandir, je te regarde devenir cette petite fille extraordinaire, et lumineuse. Je te regarde ma Poussinette et je t'aime chaque jour un peu plus.

Joyeux anniversaire !





jeudi 16 juillet 2015

Les Chipettes #Juin 2015

Pimprenelle

- est toujours aussi à l'aise dans l'eau. On a profité du retour de la chaleur pour retourner un peu à la piscine, elle passe sa vie sous l'eau, à sauter, plonger, ...

- se gave de fraises, melon, pastèque, .... elle profite de l'été !

- est littéralement crevée le soir après l'école ... On attend les vacances avec impatience. Les soirées sont difficiles. On enchaîne les pleurs, les disputes, les grosses colères jusqu'à ce qu'elle tombe d'épuisement ...

- ne veut plus trop aller à la baby gym, il faut dire que l'animatrice est franchement vieux jeu et pas toujours très agréable, dommage car les activités étaient sympa.

- Pimprenelle aime tellement danser qu'on réfléchit à une nouvelle activité pour elle en septembre.

- est bavarde, bavarde, bavarde, elle ne s'arrête jamais de parler ou de chanter (marrant parfois, saoulant des fois ...)

- passe des heures (oui, oui, plusieurs heures) à jouer au Château Playmobils de mes frères, quand elle est chez papi et mamie.



Poussinette

- veut tout faire tout seule, et est très très frustrée quand cela lui résiste !! Mais elle est obstinée et patiente, elle ne se décourage pas.

- est toute fière de nous dire "çaci" (merci) dès qu'on lui donne quelque chose. A croquer !

- fait la police à table, elle appelle tout le monde "assis, assis, assis" ^^

- adore m'aider à ranger, nettoyer, balayer, cette petite fille est une perle

- déteste toujours autant s'endormir toute seule, le moment du coucher reste encore difficile et long .... Les nuits par contre sont bien meilleures !

- adore, comme sa soeur, jouer avec les chevaux playmobils, les cavaliers et le château -sauf qu'elle voudrait bien s'installer dedans, il faut dire qu'il est presque assez grand pour elle ^^.



mardi 14 juillet 2015

{La fée se promène} Le château du Haut-Koenigsbourg

Même si cela fait déjà un moment que nous y avons été puisque les photos datent des vacances de février (hum ...), je me suis dit qu'avec les grandes vacances, cela pouvait être sympa de partager avec vous une idée balade avec les enfants, pour ceux qui restent en Alsace ou pour ceux qui viennent visiter notre belle région.

Nous avons été au Château du Haut-Koenigsbourg. Ici, Pimprenelle, du haut de ses 4 ans adore les histoires de princesses, de chevaliers, de châteaux fort. Elle a été absolument émerveillée et époustouflée par ce château, qui a été joliment rénové. Un vrai château fort, comme dans les histoires, le pont levis, la herse, les meurtrières, le donjon, les canons, les passages secret, le lit de la princesse, ... il ne manque rien. On imagine facilement la vie de ses habitants !

On y a été un jour d'orage, il y avait peu de monde, Pimprenelle a même eu peur d'y croiser des fantômes ...

Le paysage autour est magnifique, on a une vue splendide sur la pleine d'Alsace. S'il fait beau et que vous aimez marcher, on peut faire la montée vers le château à pieds, à travers la forêt (mais ça grimpe, hein, le château est tout en haut d'une colline !).

Vous pouvez aussi profiter de votre journée pour visiter la volerie des aigles ou la montagne des singes, qui sont juste à côté.

Bref, une très chouette visite pour les petits chevaliers en herbe !













jeudi 9 juillet 2015

Et cette année s'est envolée ...


Inutile de vous le dire, je réalise à peine que cette première année d'école est déjà terminée. Ma Pimprenelle est en vacances et dans deux mois elle ira chez les moyens... Comment est-ce possible ? Les semaines ont filé à toute vitesse.

On a dû trouver notre rythme, et ça n'a pas toujours été simple ... il a fallu se dépêcher le matin, courir un peu parfois dans la cour de l'école, vite, vite enfiler les chaussons. Il y a eu des pleurs et des séparations difficiles, surtout les jours de la maîtresse de français. 

Il y a eu ces mercredis si difficiles à gérer, sources de conflits et de tensions pour tout le monde, un papa un peu dépassé, une petite fille qui s'ennuie et qui tourne en rond (et du coup, aussi, une petite fille énervée et ronchon).

Il y a eu des vacances scolaires à organiser (oui, oui, c'était nouveau pour nous, Pimprenelle étant à la crèche avant, c'était bien plus simple à gérer), un peu de centre aéré, un peu de papi et mamie, un peu aussi de papa et maman. On a appris à anticiper (un peu ...).

Il y a eu les premiers coups de cœur, F. A. est décidément le chouchou de Pimprenelle. Les premières difficultés aussi, avec ce petit M. un peu trop turbulent, qui aime bien courir après les petites filles dans la cour de récréation, et une Pimprenelle qui me chuchotait à l'oreille que ça ne l'amusait pas trop. Un petit mot glissé à la maîtresse, une Pimprenelle bien briffé sur comment réagir, et ça a été réglé (enfin, j'espère ...).

Il y a eu les découvertes de la vie d'élève, pas toujours facile pour ma Pimprenelle : apprendre à se taire quand la maîtresse parle (ouille, difficile pour la demoiselle au début ^^), écouter les consignes, suivre le rythme, ... Et finalement, ma Pimprenelle a bien grandi, elle a su s'adapter à l'école.

Il y a eu les caca-boudin, et les éclats de rire à n'en plus finir.

Il y a eu surtout ces milliers de découvertes : dire ses premiers mots en allemand, apprendre à compter jusqu'à 10 sans se tromper, dessiner les premiers bonhommes (même si, visiblement, le dessin et le coloriage, c'est pas vraiment son truc, à ma Pimprenelle), apprendre des comptines, maîtriser son crayon pour tracer des ronds, reconnaître son prénom, aller voir des spectacles en français ou en allemand, visiter une bergerie, et nous en parler encore aujourd'hui comme si c'était hier, fabriquer des guimauves, remplir les cahiers de vie (au début de l'année un peu laborieusement "fait le toi, maman", et puis à la fin avec enthousiasme "allez maman, on raconte la mer et les palmiers").

De cette première année à l'école, nous retiendrons les copains et les premiers anniversaires, la cantine (oui, oui, Pimprenelle préfère apparemment manger à la cantine plutôt qu'à la maison ...), les joies des premières sorties (surtout prendre le bus et le pique-nique avec les copains ^^), la fierté de nous dire quelques mots en allemand et de nous monter son travail, la kermesse et danser sur la "grande table" ...

Je vous souhaite un bel été à tous !







mardi 7 juillet 2015

Mes semaines en images # Juin 2015

4 semaines, donc, que je ne retranscris plus par ici les jolis moments de nos semaines ... Et pourtant, on en aura fait des choses en juin. Même si tout n'est pas toujours rose, même s'il y a parfois des cris et des larmes,il y a aussi des bons moments dont je veux me souvenir.

Il y a eu des petites filles fatiguées et ronchons, des nuits et des couchers surtout, un peu pénibles mais aussi des petites filles heureuses et tourbillonnantes avec des jolies couronnes qu'on a fabriquées ensemble.

Il y a eu la fête des pères, que Pimprenelle a préparé de tout son coeur, notre "presque" traditionnelle photo montage, les supers tablettes de Eve, et de la guimauve (cette jeune maîtresse d'allemand a des idées merveilleuses !).

Il y a eu des petites filles squatteuses de lit, des essais coiffures pas trop mal réussis, des fraises, un château playmobil.

Il y a eu une première kermesse, avec une Pimprenelle épanouie et radieuse, des cadeaux pour dire merci et au revoir aux maîtresses et ATSEM (merci encore une fois les tablettes de Eve), une première année scolaire qui se termine doucement.