jeudi 19 février 2015

{DIY} des masques pour carnaval

Bon, à la base, je voulais publier cet article mardi pour carnaval, mais voilà ... manque de temps, fatigue, tout ça ... (vous connaissez bien, je pense). Comme il n'est jamais trop tard pour s'amuser, et se déguiser, et puis, Pimprenelle, elle, aime se déguiser toute l'année. Alors c'est parti pour un super tuto, facile et avec peu de matériel, du recyclage, et accessible à toute la famille ... bref un tuto comme on les aime par ici.

Nous nous sommes donc lancés dans la fabrication de masques de carnaval, à partir de boîtes d'oeufs (idée trouvée sur Pinterest et à avec l'aide de cet article sur le très joli blog de Debobrico)



Pour fabriquer ces masques rigolo, il vous faudra

* des boîtes d'oeufs (de préférence de couleur claire, surtout si vous faites la girafe, pour qu'il n'y ait pas besoin de plusieurs couches)

* de la colle liquide (ou un pistolet à colle),

* de la peinture (j'ai utilisé de la gouache toute simple),

* du papier jaune pour les oreilles de la girafe,

* un feutre noir, un feutre rose et un feutre blanc (pour le noir, j'ai pris un feutre classique, pour le blanc et le rose, un feutre Posca).

On commence par découper la boîte en deux et on garde le couvercle pour faire la base du masque.

On découpe les parties pointues de l'autre côté, pour faire les cornes / oreilles (on les laisse plus ou moins grandes suivant l'animal qu'on veut fabriquer). Ne jetez pas le reste, je vous montre en bonus comment l'utiliser !!

On colle les petites cornes de la girafe (ou oreilles pour le chat), on laisse sécher et on peint (on peut aussi peindre d'abord et coller les oreilles ensuite, tout dépend qui fait le masque. Pour les enfants, j'ai trouvé plus simple de leur coller les oreilles d'abord, c'est trop compliqué de peindre de petites surfaces). On découpe les trous pour les yeux (mieux vaut le faire maintenant car après vous risquez d'abimer la peinture).



Tout le monde peut s'y mettre, la preuve !!!



On laisse sécher le fonds, puis on peint les tâches de la girafe. On dessine au feutre des cils. On découpe des oreilles dans la feuille de papier jaune et on colorie l'intérieur en marron. On les colle tout simplement sur les côtés du masque. Pour le chat, j'ai utilisé les feutres Posca, rose pour le nez, blanc pour la moustache et les yeux. 

Pour Pimprenelle, j'ai découpé la partie inférieure de la boîte de manière à ce que le masque lui arrive juste au-dessus de la bouche (mais c'est à adapter suivant l'âge de l'enfant je pense. Ici, ça la gênait vraiment trop).




On fait des petits trous sur les cotés pour l'élastique, on enfile son masque et on fait des grimaces pour des photos rigolotes :) Et surtout pas de stress, on n'oublie pas les règles d'or du DIY avec les kids !!





En bonus, parce qu'on ne gâche rien, je vous propose d'utiliser le reste de la partie basse de votre boîte d'oeufs, et notamment les sortes d'alvéoles qui contiennent les oeufs, pour en faire de petites coccinelles.

On les découpe proprement, on les peint en rouge, on leur fait des petites tâches noires et on trouve de quoi leur fabriquer des petites têtes et antennes (ici, des pompons et du fil à "chenilles"). 

Et voilà des petites bestioles trop choupies prêtes à vivre mille et une aventures.






mardi 17 février 2015

Ma semaine en images #7/52

La semaine dernière, je suis retournée à Paris pour mon travail, cela faisait 2 ans que je n'y étais plus allée. Une journée bien fatigante, mais qui m'a fait du bien, en plus il y a une jolie boutique Bonton au coin de la rue !

Le soleil a fait une apparition et la Reine Elsa a sorti ses lunettes. On a fait de la peinture (mais juste avant de prendre la douche, hein !), et pour la fête des Amoureux on a fait des coeurs au chocolat. On a commencé à préparer carnaval et on a fabriqué, avec Pimprenelle, un masque de Carnaval. Dimanche, on a découvert une super piscine, à Bâle, bien chaude, avec plein de tobogans rigolos, on s'est éclaté. Et devinez qui a dormi toute la nuit ensuite ??? Ma Poussinette ! Enfin bon, je vous rassure, ça n'a pas duré ^^










samedi 14 février 2015

Ma semaine en images #6/52

(Oui, oui .... j'ai encore quasiment une semaine de retard dans cette rubrique ... je vous parle bien de la semaine dernière !)

Bon ben voilà, les microbes sont passés aussi par ici, pas la méchante grippe qu'on voit un peu partout (croisons les doigts !), juste des nez qui coulent, des gorges qui grattent, et surtout cette vilaine toux qui a rendu nos nuits encore plus pourries que d'habitude ...

Pour la Chandeleur, on a fait un gâteau au chocolat (Normal, dans le monde de Pimprenelle, qui ne voulait pas de crêpes !) J'ai fait les fins de soldes et trouvé un peu par hasard un joli pull de "Noël" pour 7€ impossible de résister. Le week-end, on était tellement épuisés par cette semaine, qu'on n'a rien fait du tout. J'ai juste un peu rangé la chambre des filles, et les doudoux ont trouvé leur nouvelle place dans le coffre, et du coup, les filles s'en sont données à coeur joie, en plongeant dans la boîte à doudoux ^^







vendredi 13 février 2015

Pimprenelle à l'école

Depuis septembre, ma Pimprenelle jolie va donc à l'école.Une rentrée en douceur, pour une petite fille pas vraiment perturbée par son nouvel environnement, sans cris ni larmes. Après la crèche, le changement n'était pas trop brutal pour elle. Il a fallut tout de même prendre le rythme, être à l'heure tous les matins à 8H30 (et ça, ça a été un gros changement dans notre vie de famille !), s'habituer à cohabiter avec 30 petits camarades (au lieu de 12 à la crèche ... oui, oui, on a eu de la chance, une toute petite crèche conviviale), apprendre à respecter les règles aussi. Et ça n'a pas été facile pour ma Pimprenelle, si spontanée, si vivante, d'attendre son tour avant de parler. 

Pimprenelle est dans une classe bilingue, franco-allemande (on est en Alsace !), parce que nous trouvions que c'était une chouette opportunité à lui offrir, parce que aussi, on se disait qu'en venant de la crèche, elle aurait peut-être moins à découvrir que d'autres et que du coup, l'apprentissage (en douceur, je vous rassure !) d'une nouvelle langue ne serait pas de trop. Qui dit classe bilingue, dit une maîtresse de français et une d'allemand, un jour en français, l'autre en allemand (nous sommes dans une école privée qui pour l'instant est restée sur la semaine de 4 jours).

Tout se passait bien, jusqu'au jour où, un peu après la rentrée des classes, Pimprenelle est rentrée la mine un peu triste en disant que la maîtresse de français l'avait grondé. Un non événement pour la maîtresse qui ne s'en souvenait même plus, mais qui a fortement bouleversé ma Pimprenelle qui depuis ce jour-là, pleurait, râlait, refusait d'entrer dans la classe les jours de français. Par contre, les autres jours, avec la maîtresse d'allemand, aucun soucis. On a mis énormément de temps à regagner sa confiance, à lui redonner envie d'aller à l'école, et c'était une vraie galère (et un vrai déchirement pour moi de la laisser en pleurs). Il faut dire que cette maîtresse là, si elle fait bien son travail et propose des choses intéressantes aux enfants, n'est pas franchement accueillante, ni chaleureuse... Elle a pour principe que, le matin, elle n'accueille pas les enfants à la porte... Elle reste au fond de la classe à préparer ses activités ... Elle dit que comme elle n'a pas d'ATSEM avant 9H, c'est comme ça et puis c'est tout, on n'a qu'à se débrouiller avec nos enfants .... mais oui bien sûr ... Et la maîtresse d'allemand, elle fait comment ??? Bref, ça ne sert à rien de s'énerver, certains parents ont bien essayé de lui dire que cela facilitait quand même beaucoup les choses un accueil personnalisé à l'entrée de la classe, mais rien à faire ...Alors, on a tenté comme on pouvait d'expliquer à Pimprenelle que parfois la maîtresse est énervée et fatiguée alors elle crie un peu, on a expliqué pourquoi il fallait attendre avant de parler. Et finalement, je ne sais pas trop ce qui a fait le déclic mais depuis 2 semaines maintenant, Pimprenelle va en classe gaiement, TOUS les matins, même ceux de français. Et c'est vraiment bien plus agréable pour tout le monde !

A part cette incompréhension avec la maîtresse de français, Pimprenelle est vraiment ravie et nous aussi. Grâce aux cahiers de vie, on partage un peu la vie de la classe, les anniversaires, les spectacles de marionnette, la soupe (oui, oui, ils ont fait de la soupe et l'ont mangé pour le goûter ^^), la venue du St Nicolas, le goûter de Noël, la fête de la St Martin, ... Plein de jolis moments auxquels sont également associés les parents. On raconte aussi un peu la notre : dans celui d'allemand on parle des vacances, et dans celui de français de quelque chose qu'on voudrait partager avec les copains. Ces cahiers sont supers pour faire le lien avec ce qui se passe à l'école. 

Pimprenelle connaît maintenant quelques mots d'allemand, et des comptines, elle aime manger à la cantine et surtout, surtout jouer avec les copains.








jeudi 5 février 2015

Ma semaine en images #5/52

Une semaine avec du ChouetteKit (après le snood réalisé pour ma petite soeur, il m'en fallait absolument un pour moi, je l'adore, je ne le quitte pas !), une Pimprenelle facétieuse qui se croit déjà en été, et un super week-end, sous la neige (beaucoup, beaucoup de neige, mais quelques éclaircies quand même), en Forêt Noire avec les copains.













mercredi 4 février 2015

Les Chipettes - Novembre à Janvier 2015

(... honte ... oui, ça fait 3 mois ...)

Pimprenelle


- a encouragé son papi au marathon en Novembre "mais pourquoi il court sur la route, papi ?" (et oui, parce que normalement, c'est interdit d'aller sur la route ^^)


- a caressé des petits requins au Musée Océanographique de Monaco, pendant un super week-end qui a égayé notre mois de Novembre, et depuis, elle le raconte à tout le monde. Il faut dire que c'était une expérience impressionnante pour elle :)

- a beaucoup amélioré sa prononciation depuis qu'elle est à l'école, mais il en reste quelques uns encore, les "ayourts", "Poi" (pour toi), "Moir" (pour noir). Elle confond aussi "discuter" et "disputer", ce qui donne lieu à des situations assez cocasses parfois.

- a du mal à se concentrer, est tout le temps en train de faire mille choses à la fois, et même pour remplir le cahier de vie pour l'école, c'est 2 minutes chrono, pas plus (du coup, j'appréhende un peu les années à venir avec la demoiselle ^^).

- adore faire la fête, mettre sa jolie robe rouge à paillette, lancer des confettis, danser toute la nuit, ... le mois de janvier a été un peu dur "c'est la fête aujourd'hui, maman ? Y a les pétards ? Et le Père Noël, il revient quand ? Il fait quoi ? " 

- est une petite fille audacieuse et courageuse. Elle va sur les manèges qui vont vite, ne veut surtout pas que je lui tienne la main, elle crie de joie et de bonheur, comme une grande. Bref, elle a adoré notre 1er janvier à Europa Park :)

- voudrait pouvoir jouer tout le temps, et trouve que c'est vraiment injuste de devoir aller se coucher et se reposer. Lui faire faire la sieste est une vraie galère le mercredi et le week-end, même quand on sent qu'elle est épuisée. D'ailleurs ces jours-là, après avoir bataillé un peu pour qu'elle accepte de se mettre au lit, il n'est pas rare qu'elle dorme 3 heures d'affilée ...



Poussinette

- fait des petits bisous qui claquent, trop mignons

- dit très clairement papa, maman, chien, non (ou plutôt NOOOOON), et le prénom de sa sœur (pour le plus grand bonheur de celle-ci), un "ta" qui ressemble à "tient" et un "cor" qui ressemble à encore. Et c'est à peu prêt tout ! Ah oui, j'allais oublier l'essentiel, bien entendu elle dit "téter" très très clairement maintenant :)

- a une passion pour le parmesan. Elle refuse de manger sa purée si elle n'a pas de fromage. A tel point qu'on a gardé un paquet vide dans le frigo pour "faire semblant".

- en parlant de manger, elle n'aime toujours pas les morceaux, c'est purée ou rien, malgré nos essais répétés de lui proposer autre chose. C'est assez étonnant d'autant plus qu'elle mange sans problème pain, biscuits, gâteau, tartines, et frites. Ah oui, elle adore également les céréales Rice Crispies, elle les dévore pour son petit déjeuner, par contre, le riz classique, rien à faire, même planqué dans la soupe, elle le recrache ...Peut-être la texture qui lui déplaît ? Bref, c'est un peu pénible car dès qu'on sort, il faut penser au repas de la demoiselle !

- a adopté 3 doudous : une grande Minnie, une petite Minnie (que j'avais acheté au cas où on perdait l'autre mais que je n'ai pas eu le temps de cacher ...), et une poupée. Quand elle se lève le matin, il faut absolument embarquer les trois quand on sort du lit. On ruse le matin pour n'en emmener qu'un à la crèche (mais parfois il faut bien l'avouer, elle y va avec les deux Minnies ^^)

- adore sa référante de la crèche. Les matins où elle est présente, c'est le bonheur pour ma Poussinette qui court dans ses bras ou s'installe directement sur ses genoux. Il faut dire qu'on a de la chance, elle est vraiment géniale avec les enfants, tout le temps en train de jouer avec eux, de rigoler, ...



lundi 2 février 2015

{Fée le toi-même} Rouge

Maintenant que le paquet a bien été remis à sa destinataire, voici le cadeau d'anniversaire de ma petite sœur. 

Un joli snood crocheté au point bubble (modèle ChouetteKit), rapide à faire, bien chaud, avec une laine magnifique et qui brille (à laquelle mes photos ne rendent absolument pas justice), des manchettes assorties (toujours ChouetteKit mais une édition spéciale bijoux), un bocal à bonbon personnalisé (il suffit d'un bocal à confiture, une bombe pour peindre le couvercle et un petit personnage à coller dessus), un petit carnet et un miroir de poche fleuris, trouvés sur Etsy. En bref, du fait-main, du rouge qui réchauffe le cœur et le moral, et des bonbons :)