dimanche 27 avril 2014

En images #4 Pâques

Depuis quelques années maintenant, nous avons la chance d'avoir dans notre jolie ville, un marché de Pâques et un marché de Printemps, dans la même idée que le marché de Noël. 

Une balade très agréable et colorée !
























Et, bien sûr, on a fêté Pâques en famille, avec une grande chasse aux oeufs dans le jardin de papi et mamie, avec une Pimprenelle qui cette année était assez grande pour comprendre vraiment le principe, elle s'est régalée. 

Et comme personne n'est très très raisonnable (mais c'est tellement agréable), on a des provisions en chocolat jusqu'à Noël au moins ^^.














J'espère que chez vous aussi Pâques a rimé avec famille, bonheur et surtout chocolat :)



samedi 26 avril 2014

Et cette histoire de propreté, on en est où ?

Je racontais ici qu'avec Pimprenelle, c'était pas gagné pour l'acquisition de la propreté et que du coup, on avait décidé d'y mettre les grands moyens. C'était il y a presque 3 semaines.




On a donc expliqué à Pimprenelle que maintenant les couches, c'était fini (sauf pour la nuit), et je pense que finalement, c'était plus simple pour elle, plutôt que d'avoir à se souvenir si oui ou non elle avait une couche aujourd'hui (c'est notre faute, très certainement, avec nos nombreuses hésitations, tests, et puis pour les sorties ... "on va pas tenter quand même, hein"). Bref, là, c'était du 100% sans couche, même en promenade, quitte à se balader avec 2 ou 3 changes sur nous.

Pour la crèche, je n'étais pas trop inquiète, puisqu'il n'y avait déjà presque pas d'accidents (à part pour le caca), et à l'extérieur, au final il n'y a eu presque aucun problème non plus (chez papi et mamie, en balade, on avait une Pimprenelle coopérative et attentive ... comme par hasard ^^). Le plus difficile, ce fut à la maison. 

La première semaine, il a fallut négocier (beaucoup !) pour que Pimprenelle accepte d'aller aux toilettes à la maison, la féliciter à grands cris (il ne faut pas avoir peur d'en faire des tonnes^^), et à coups de tours de manège bonus (merci la Fête foraine !). On a collé consciencieusement une petite gommette verte en cas de pipi aux toilettes ou une rouge en cas d'accident : sans stigmatiser ou punir bien sûr, mais je pense malgré tout que pour Pimprenelle, cela lui a été utile, pour comprendre ce qu'on attendait d'elle et matérialiser l'intérêt d'aller aux toilettes. On n'a évidemment pas mis de gommette rouge à chaque fois, histoire qu'il y ait tout de même plus de vert ^^. Mais il faut bien l'avouer, ça a quand même bien été galère et j'ai sorti la serpillière plus d'une fois ...




Et pour le caca, et bien je pense qu'en fait, comme certaines l'avait évoqué en commentaire sous mon article de la dernière fois, cela effrayait beaucoup ma Pimprenelle. Et là, on dit merci petit éléphant, parce que c'est pas facile non plus pour lui, et il finit par y arriver. Et, à grands renforts d'encouragements, ma Pimprenelle aussi :) Grande fierté pour elle. "Maintenant, je peux aller au l'école maman ". La récompense suprême pour elle. Elle attend ça avec impatience !


Au bout d'une semaine, Pimprenelle avait donc intégré l'idée que les couches, c'était fini, et a commencé à être un peu plus coopérative. Par contre, il fallait lui rappeler régulièrement d'aller aux toilettes. Elle avait du mal à sentir l'envie arriver d'où les quelques petits accidents (à la crèche, c'est plus simple, c'est comme à l'école, ils font des pauses pipi régulières pour tout le monde). 

Aujourd'hui, on est en très bonne voie, on a eu raison de persévérer. Pimprenelle commence même à penser elle-même à aller aux toilettes (pour faire pipi et même caca, oui oui^^), un gros gros progrès ! Même si tout n'est pas parfait à 100%, je pense qu'on peut dire que la "propreté" est acquise (j'ai un peu de mal avec l'expression "être propre", comme si un enfant avec une couche était un enfant sale, je trouve ça assez laid et culpabilisant. Bref ...)

Finalement, je me rends compte que ce n'est pas si simple pour nos petits bouts de se débarrasser de leurs couches. C'est une étape importante pour eux, qui peut être parfois angoissante. A nous de trouver les bons mots pour les rassurer et les guider. Je n'aurais jamais pensé dire ça, mais je suis fière de ma Pimprenelle, parce que je sous-estimais vraiment la difficulté et la peur que cette étape peut susciter chez un enfant.

jeudi 17 avril 2014

[DIY] On bricole pour Pâques

Ici, toutes les occasions sont bonnes pour bricoler et fabriquer des bidouilles en tout genre. Et le Net regorge de jolies choses. 

Bon, il me faudrait des journées de 72H pour faire tout ce dont j'ai envie, mais en tout cas, voici ma collection de belles images sur Pinterest :

http://www.pinterest.com/lafelili/paques/

Avec "l'aide" (hum ....) de ma Pimprenelle, on en a sélectionné quelques-uns pour les réaliser, et on s'est bien amusés :

La guirlande de lapins : on a sorti les papiers colorés, la colle, les pompons, et le gabarit de lapin, trouvé ici.







La contribution de Pimprenelle

Les petits paniers lapins de Eve, du blog Minireyve : on les utilisera très certainement pour décorer notre table de Pâques avec des petites friandises.



Le petit panier mignon, vu ici, qui servira pour la chasse aux œufs dans le jardin de papi et mamie (une bouteille de lait, des feutres POSCA et une bonne paire de ciseaux et le tour est joué !) :



Et des petites oreilles de lapin pour Pimprenelle qui adore se déguiser (un vieux serre-tête, du fil de fer et du masking tape) :



Je vous souhaite de belles fêtes de Pâques !

mercredi 16 avril 2014

Frian-Dises du Mercredi - Les pâtes

Sur une idée de Miss Bownie, qui partage avec nous les jolis mots de ses Doudoux.

Moi : "Et ben, Pimprenelle, tu ne manges pas tes pâtes ?"
Elle : "Non, maman, je veux des pâtes propres"
Moi : "???? Mais, elles sont propres les pâtes, regarde, il y a même de la sauce tomate et du fromage"

Elle a persisté, jusqu'à ce que je comprenne le problème. C'était des pâtes à base de farine de lentille, donc ... noires, et visiblement sales pour ma Pimprenelle. Je n'ai pas réussi à la convaincre, elle n'y a pas touché ! Dommage car je trouvais que c'était une idée sympa et rigolote pour manger des lentilles !





vendredi 11 avril 2014

BadMother #3 Comment lui faire porter des chaussons

Ma Pimprenelle est une "va-nu-pieds", et, en dehors de la crèche, il est extrêmement difficile de lui faire porter des chaussons, sans passer par d'interminables négociations.

Il faut parfois être imaginatif, pour faire en sorte qu'elle coopère de bonnes grâces. Je vous présente donc les chaussons d'Elsa, La Reine des Neiges ....



Comment ça, Elsa ne porte pas de chaussons ? Si, si, je vous assure, regardez mieux ^^


Je compte sur vous pour garder le secret, et ne pas révéler le pot aux roses à ma Pimprenelle, parce que le plus dingue, c'est que CA MARCHE !!

Moi : "Pimprenelle, met tes chaussons s'il te plait"
Elle : "Noooooon maman, j'a pas envie"
Moi : "Mais si, regarde, on met les chaussons d'Elsa"
Elle : "Maman, regarde, j'a mis les chaussons de la Reine des Neiges"

VICTOIRE

C'était mon anecdote BadMother de la semaine, pour Petits Diables et Emma, Foxy Mama

mercredi 9 avril 2014

Les Chipettes - Mars 2014

Elles ont bien grandi, mes filles, en ce mois de Mars qui nous a permis de reprendre un peu des forces grâce à des vacances bien méritées.

Pimprenelle


- attend avec impatience son anniversaire "moi va avoir 3ans, maman, ze suis grande !". Elle voudrait un déguisement de sorcière.


- est toujours aussi active et audacieuse. On a profité des vacances et de la grande maison pour lui trouver d'occasion rollers, trottinette et vélo. Elle s'est régalée.


- est une petite fille courageuse, qui cherche tout le temps à dépasser ses peurs. A la mer "Il y a des crabes, maman ?" "Moi n'a pas peur", et elle y va bravement (même si, au fond, elle a un peu peur quand même ^^) !


- adore se déguiser. Et, comme à la crèche, Carnaval se fait sur plusieurs jours, on a sorti tous les déguisements : princesse, fée, abeille. "Je met mon co'tume".

- est très complice avec sa soeur, même si partager ses jouets, c'est vraiment trop dur pour le moment. "C'est ma petite soeur, maman, regarde comme elle est jolie". Elle lui tient la main quand elle pleure dans la voiture, lui fait un petit câlin sur la tête pour la consoler.

- n'est toujours pas décidée à abandonner ses couches.

- voue une passion à Barbapapa, depuis qu'on a emprunté le DVD à la médiathèque.

- est très attachée à ses petits copains de la crèche. Elle a demandé plusieurs fois à les voir pendant les vacances, ils lui manquaient. Je trouve ça craquant.




Poussinette

- commence à bavarder avec des "Dadadada dada" joyeux

- me regarde avec intensité et concentration quand je lui dit "pa-pa", "ma-man"

- dresse ses petites fesses pour essayer de marcher à quatre pattes, mais la méthode "rampage" est bien plus efficace et rapide ! Elle explore toute la maison et suit sa soeur à la trace.

- est toujours aussi câline, et me mange de bisous baveux dès qu'elle peut. Je me venge, je fais pareil :)

- commence à avoir peur des bras inconnus, même ceux de papi et mamie. Allez, ça va passer vite, vite !

- est toujours embêtée par ces petites dents qui ne veulent pas sortir mais qui la (nous ..) font bien souffrir.

- met tout ce qui passe à portée de main dans sa bouche. Les expériences ne sont pas toujours concluantes ^^

- adore grignoter (enfin, je devrais dire suçoter) du pain.

- a léchouillé sa première glace pendant les vacances. Elle a vite compris le principe ^^



lundi 7 avril 2014

Les vacances à la maison de "Moulin"

C'était nos premières vraies vacances à 4, depuis la naissance de Poussinette, et nous en avions plus que besoin

Alors, même si nous sommes aussi descendus pour voir ma belle-maman qui n'a vraiment pas la forme, nous avons essayé d'en profiter au maximum, de grapiller des instants de bonheur, de nous reposer (même si, avec deux chipettes pleines d'énergie ... je ne vous fais pas de dessins ...). Ah oui, ne cherchez pas de moulin, il n'y en a aucun, pourtant il a été impossible de convaincre Pimprenelle du contraire, elle a décidé que la maison des vacances, c'était la maison de moulin, et quand elle a décidé on ne discute pas ^^.

Bref, à la maison de "moulin", on a fait de la peinture, joué dans le jardin, cueilli des fleurs, partis à la découverte des trésors dans les placards, ... On a fait du poney, du vélo, du rollers, de la trottinette. On a été à la plage, on a fait des "charlottes de sable" (on avait oublié les sceau et pelle, du coup j'ai utilisé un moule à charlotte en plastique et une grande cuillère de cuisine), on a été voir les bateaux, on s'est amusé, on a rigolé, on a profité. On est revenus en forme, on s'est débarrassé de tous nos microbes, on a fait le plein de soleil, de sable et d'énergie jusqu'à cet été.