jeudi 31 octobre 2013

Les chipettes - Octobre 2013

Pimprenelle

- parle de mieux en mieux, et commente avec enthousiasme tout ce qu'elle voit, un vrai moulin à paroles !
- chante "les petites marionnettes" à sa soeur qui la regarde avec de grands yeux
- ne veut plus mettre que des "yupes" ou des robes (on a dû faire le plein de collants)
- demande tous les jours où sont Tonton 'Ma, Tata et 'Toine
- voudrait bien aller courir le marathon avec papi
- fait des "tato" avec ses pâtes, sous la douche, dans le bac à sable, avec le linge tout propre (hum ....), bref partout !
- s'est découvert une nouvelle passion pour les tractopelles, et engins en tout genre.
- adore la babygym, mais un peu moins l'éveil musical ...
- est devenue une vraie câlinette. Elle qui ne tenait pas en place 2 secondes quand elle était plus petite, réclame aujourd'hui des gros câlins (ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre, j'attendais ça avec impatience). Elle me fait fondre avec ses "Je t'ai ..., maman" (Oui, Pimprenelle parle avec des moitiés de mots ...),
- refuse toujours systématiquement de mettre un pull ou une veste "a pas froid mamaaaaan". Heureusement pour Pimprenelle (et pour mes nerfs ...), ce mois d'octobre fût tout doux et ensoleillé,
- a découvert le "mon" et "ma" : "c'est ma bébé, maman", "ma lit" (enfin surtout le "ma" en fait ...)
- après le "ce c'est ?" (i.e qu'est ce que c'est ?), a attaquée la phase "fait quoi, maman ?", toute la journée.

Poussinette

- a été malade pour la première fois, elle a eu une vilaine laryngite, pauvre louloute, elle n'avait plus du tout de voix, même pour pleurer
- a commencé son adaptation à la crèche, dur pour mon petit coeur de maman, et refuse de prendre son biberon ....
- fait des grands sourires à tout le monde, à la limite de l'éclat de rire,
- est toujours aussi paisible, douce et tendre. Un bébé bonheur, qui aime les chatouilles et les bisous
- commence à gigoter dans tous les sens et à essayer d'attraper tout ce qui passe à sa portée
- n'a presque plus de coliques (ouf), même si elles n'ont pas été trop méchantes
- commence à accepter de s'endormir dans son petit lit, et plus seulement dans les bras.



mardi 29 octobre 2013

La fée cuisine #1 Lasagnes épinards ricotta

Ici, il faut bien l'avouer, la plupart du temps, c'est Mr Geek qui cuisine (et plutôt pas mal en plus !), sauf pour les gâteaux et pâtisseries en tout genre.

De temps en temps, je me lance, et ma dernière expérience : les lasagnes épinards - ricotta. Avec Mr Geek, on a changé un peu notre régime alimentaire en réduisant fortement, notamment, la consommation de viande, du coup, on cherche des plats à base de légumes et pas trop ennuyeux (si vous avez des idées, je prends avec plaisir).

Je me suis inspirée de cette recette, trouvée sur Marmiton, avec quelques modifications inspirées des commentaires (j'ai mélangé les épinards à la ricotta et à la béchamel, avant le montage, et j'ai remplacé le gruyère par du Parmesan).

Je vous la remets ici : 

- 1 boîte de lasagnes
- 420 g d'épinards hachés
- 250 g de ricotta
- 200 g de gruyère râpé
- sel, poivre

Pour la béchamel :
- 50 g de beurre
- 1/2 litre de lait
- 2 cuillères à soupe de farine


Plutôt réussi, même si la prochaine fois, je tenterai avec une couche de sauce tomate tout au début (ben oui, Mr Geek a toujours quelque chose à redire ....). Une façon efficace pour faire manger des épinards aux plus petits, même si, ici, ce n'est pas Pimprenelle la plus difficile, pas vrai Mr Geek :)





lundi 28 octobre 2013

ma semaine en mots et en images (instagram) #2

Une semaine sous le signe de la voiture : lundi, mardi, mercredi, et jeudi, on a essayé des milliers de modèles différents (pfiou au moins ... en tout cas j'ai l'impression !!) : des grosses, des petites, des hautes, des basses, ... On a finalement réussi à choisir : Mme Scenic a rejoint la maison vendredi !

Lundi, Pimprenelle découvre les travaux en bas de chez nous et se prend de passion pour les tractopelles, rouleaux-compresseurs et camions qui défilent.

Mardi, une "chouette" enveloppe dans la boîte aux lettres... Y'a plus qu'à !

Mercredi, c'est Pimprenelle qui est gâtée par Tonton 'Ri (un cadeau d'anniversaire un peu en retard).

Jeudi, on profite d'une Xième visite de voiture pour se balader dans le vignoble alsacien sous le soleil. Le soir, je me lance et j'apprends les bases du crochet : une chainette recyclée en headband pour Pimprenelle.

Vendredi, on récupère notre nouvelle amie, qui va habiter notre garage et soirée "chouette kit" pour moi, avec une tentative de bracelet "façon macramé", plutôt réussi, mais peut mieux faire !

Samedi, journée "boulot" pour moi (même si officiellement, je suis toujours en congé pour une semaine encore !). Merci maman, qui a passé la journée avec moi pour s'occuper de Poussinette et me permettre de l'allaiter pendant les pauses !! Pendant ce temps là, Pimprenelle a fait les 'avaux (i.e travaux) avec Papa.

Dimanche, une journée dans un chalet sans eau, ni électricité, perdu dans la montagne. Une expérience hors du temps, qui fait du bien !





















samedi 26 octobre 2013

Mon bébé, on joue ? Mais à quoi ?

Mon bébé d'amour, ma Poussinette, va avoir 3 mois (déjà ou enfin, je ne sais plus bien !)

Elle commence à s'éveiller, cherche à communiquer, nous fait des grands sourires. Mais, un tout petit bébé, c'est extrêmement déroutant, enfin pour moi. J'ai toujours la crainte de ne pas assez jouer avec elle, ne pas assez la solliciter ou l'éveiller. Est-ce qu'on en fait assez, ou trop ?

Maintenant qu'elle a des phases d'éveil beaucoup plus longues, je me retrouve souvent à me demander ce qu'on va bien pouvoir faire. Je ne me vois pas la laisser pendant 2 heures dans son transat ou sur son tapis d'éveil, j'ai l'impression qu'elle s'y ennuie. Elle ne râle pas particulièrement, mais moi je culpabilise ... Pareil, quand je suis occupée, et qu'elle me regarde de ses grands yeux, je m'en veux de ne pas être assez présente pour elle. Mais finalement, peut-être qu'observer ce qui l'entoure est déjà une aventure pour elle ?

Je lui chante quelques comptines, on fait des câlins-bisous dans le cou qui la font rigoler, on écoute de la musique, l'après-midi on fait une petite balade, mais est-ce suffisant ? Je lui parle ... un peu ... mais je me sens nouille parfois, sans trop quoi savoir lui raconter ! 

Même si je sais apprécier d'avoir un tout petit bébé, je crois aussi que j'ai hâte qu'elle commence à se déplacer, à attraper, à profiter un peu plus de son environnement et de sa soeur.




Des idées pour occuper ses journées avec un tout petit bébé ?



vendredi 25 octobre 2013

{La fée se promène} Eguisheim

Parce que chez nous, rester enfermer à la maison transforme notre gentille Pimprenelle en affreux Gremlins !

Avec Mr Geek, nous sommes toujours à la recherche d'idées nouvelles, pour éviter de tourner entre le parc (on n'est franchement pas fans, ici), et la boulangerie (oui, ici la sortie rituelle c'est : "on va chercher le pain").

Nos idées de sorties, testées et approuvées, par la fée et les chipettes.

Eguisheim

Si, si, je suis sûr que ce nom vous dit quelque chose. Le village préféré des français, d'après une émission de France 2, et c'est vrai qu'il est plutôt charmant. Au coeur du vignoble alsacien, c'est un village typique, tel que vous l'imaginez quand on vous parle de l'Alsace : des ruelles pavées, des maisons à colombages colorées, ... la carte postale. Sa particularité : des rues enroulées, en cercles concentriques, autour du Château.

Ce qui a plu à Pimprenelle : 

Des maisons fleuries et de toutes les couleurs,
une jolie fontaine (Place du Château),
une petite église très mignonne, 
une pause bretzel au détour d'une ruelle

Ce qui nous a plu : 

une balade sans voiture, dans des rues piétonnes, dans le coeur historique du village, ce qui donne une Pimprenelle qui peut courir en toute liberté, 
une promenade agréable pour les grands aussi,
pas plus de 15 minutes de route depuis chez nous (un critère important, avec une Poussinette qui ne supporte pas bien la voiture !)

A noter : 

Il y a beaucoup de pavés, ce qui rend la balade peu agréable en poussette. Nous avions opté pour l'Ergobaby pour Poussinette, et Pimprenelle a marché.

Il peut y avoir beaucoup de touristes sur les périodes très fréquentées (Noël, mai, juin et septembre).

Prévoir une bonne heure, en prenant son temps (pause bretzel incluse !).




mardi 22 octobre 2013

Une activité extra-scolaire à 2 ans, est-ce bien raisonnable ?

Avec Mr Geek, nous avons fait le choix de proposer à Pimprenelle, qui a eu 2 ans en mai, 2 activités pas tout-à-fait "extra-scolaires", puisqu'elle va encore à la crèche.


Elle fait donc de la babygym le samedi matin (1H) et éveil musical le samedi après-midi (45 minutes). Alors, bien sûr, on aurait souhaité une meilleure répartition sur la semaine, mais des activités pour les tout-petits, ici, il n'y en a pas beaucoup.


Notre Pimprenelle est une vraie tornade, une petite fille qui déborde d'énergie, de gaité et de joie de vivre. Depuis qu'elle a fait ses premiers pas à 12 mois, elle ne marche pas, elle court ! Elle est toujours en mouvement avec une idée à la seconde.


Elle adore grimper, escalader, sauter, marcher sur les murets, .... elle a besoin de bouger. La babygym, ça nous semblait une évidence pour notre chipette.

Alors, c'est comment en vrai ?

Une heure, accompagnée par papa ou maman le samedi matin. Il y a 3 animatrices, avec les parents. On commence par un petit échauffement ludique, puis on enchaîne avec un parcours de motricité qui change (et qui grandit) chaque semaine, puis un temps un peu plus calme (la semaine dernière, on a joué avec des rubans par exemple), à nouveau le parcours de motricité et on finit par une petite comptine à mimer. 

On peut sauter sur un trampoline, marcher en équilibre sur un banc, on apprend la roulade avant, on rampe, on fait des grands pas, puis des touts petits, on apprend à coordonner ses mouvements, à trouver son équilibre, ...

Les petits exercices, toujours présentés sous forme de jeu, permettent aux enfants de développer leurs capacités psychomotrices, progressivement et en douceur.

Et Pimprenelle, elle en pense quoi ?

Pimprenelle, elle s'éclate, elle peut sauter sans qu'on ne lui dise à tout bout de champ "attention, c'est dangereux", ou "non, c'est interdit". Elle apprend à canaliser son énergie et à suivre une consigne (les premières séances, elle courrait partout, et il était difficile de la faire suivre le parcours en entier). 

Je la voie heureuse et on adore ce moment rien qu'à nous deux.

Donc la babygym, c'est un gros oui, sans hésiter. Cela correspond parfaitement au tempérament de ma Pimprenelle et à son fort besoin de se dépenser.




Pour l'éveil musical, l'animatrice raconte aux enfants des comptines en chansons et en musique. Pour le moment, je réserve mon jugement ... Les trois premières séances ne m'ont pas franchement convaincu, et Pimprenelle pas vraiment non plus ... . On s'est laissé jusqu'à fin novembre pour décider si on continue ou pas. 


Et, avec Mr Geek, même si on a souhaité lui proposer dès cette année des activités, parce qu'on peut se permettre ce petit luxe, parce qu'on voit aussi que Pimprenelle est une hyper active (pas dans le sens péjoratif du terme, au contraire), qui a besoin d'être occupée, on pense aussi que rien ne presse. Si ça ne marche pas cette fois-ci, ce sera pour plus tard (voire jamais si elle n'a pas envie !!). Hors de question pour nous d'insister comme ces parents qui trainent leurs enfants en pleurs chaque samedi, que ce soit à la gym ou à la musique ...

Le plus difficile, c'est d'être à l'écoute de son enfant, et de ne pas prendre nos envies pour les siennes. Guider, faire découvrir, sans imposer, respecter le rythme de l'enfant : pour certains, à 2 ans, ils sont prêts et demandeurs, pour d'autres, ce sera plus tard, et c'est bien aussi !

lundi 21 octobre 2013

Ma semaine en mots et en images #1

Ma première semaine en maman solo, avec les deux chipettes, grosse angoisse, mais finalement on y est arrivé, et on en a même bien profité !

Toute la semaine, on a profité des grasses mat' de Poussinette pour petit déjeuner en tête à tête avec ma Pimprenelle.

C'était la semaine du goût à la crèche, un menu plutôt audacieux pour des petits bouts, mais qui a plus à Pimprenelle visiblement. Une chouette initiative !

Mardi, Pimprenelle a découvert les catalogues de jouets. Elle l'a lu consciencieusement .... plusieurs fois .... ça promet !

Mercredi, j'ai tenté la bibliothèque en solo, avec mes deux chipettes, l'une en Ergobaby, l'autre en poussette. Poussinette a dormi, et Pimprenelle a été adorable ! Un doux moment pour toutes les trois.


Jeudi, Pimprenelle a découvert les centaines de playmobiles, stockés préciseusement par Tonton Ma' dans sa chambre, et on y a passé un bon moment. Pardon, Tonton Ma' pour le bazar !

Vendredi, Pimprenelle a choisi ses habits toute seule pour aller à la crèche ... #honte


Samedi, une grosse journée pour Pimprenelle. On a fait une tarte aux pommes le matin, puis on a été chez papi et mamie, voir tata et jouer avec Cousin 'Toine. L'après-midi, un séance d'éveil musical catastrophique (grrrr), et une louloute qui s'endort à 19h, en zappant le repas, pour se lever à 7h30 le lendemain (un record pour Pimprenelle, pour qui les nuits complètes depuis sa naissance, se comptent sur les doigts de la main !).

Dimanche, on s'est réveillé avec Bernard et Bianca, une redécouverte pour moi et une Pimprenelle captivée. Et puis, Pimprenelle a voulu jouer aux Poneys avec Poussinette, tout un concept ... "Allez, viens, on zou 'neys"














dimanche 20 octobre 2013

Mon bébé, ma poupée ?

Body, pyjama, ou petites robes et collant pour un tout petit bébé ?


A la naissance de Pimprenelle, elle a été plus que gâtée et j'ai reçu tout plein de merveilleuses petites robes taille 3 mois. J'ai voulu également me faire plaisir et je lui ai acheté quelques tenues toutes mimi en taille 1 mois. 

Et c'est là que Mr Geek a commencé à râler (Mr Geek râle souvent, en fait !) : "franchement, elle a l'air déguisée là, c'est pas une poupée ! ", et de continuer à râler sur la taille des pantalons pas assez élastique, des t-shirts trop serrés, les robes qui remontent, "et puis de toute façon elle passe sa journée à pioncer ou à vomir" ... Bref, lui se serrait bien contenté de bodys et pyjamas toute la journée. 

Et j'avoue, mais ça reste entre nous, qu'au fond, j'ai comme l'impression qu'il n'a pas tort. C'est vrai, un tout petit bébé, ça a besoin de douceur, de confort, de pouvoir être changé rapidement, et souvent, très (très, très) souvent, ... hum, surtout quand on est des pas doués du bavoir (punaise, t'as encore oublié de lui mettre un bavoir !) et du changement de couche (nooon, pas pipi sur le body tout propre) ... ce qui n'est pas toujours compatible avec ces tenues toutes mignonnes.

Pour ma Poussinette, double frustration, parce que, bon, avec toutes les affaires de sa soeur, elle n'avait objectivement besoin de rien. J'ai essayé d'être raisonnable, vraiment ! 

Le premier mois, il faisait tellement chaud qu'on a privilégié le confort, et ma Poussinette a passé ses premières journées en body ou pyjama (et elle était quand même trop choupinette, on est d'accord). 

Mais c'est tellement dur de résister, tout est absolument craquant, surtout pour les petites filles.

Alors j'ai craqué !


Franchement, c'est pas trop choupi ?


Et vous, vous vous êtes fait plaisir ou vous avez choisi la voie de la sagesse ?

samedi 19 octobre 2013

Mon Rainbow cake

A force de voir défiler des réalisations, toutes plus superbes les unes que les autres, moi aussi, j'ai eu envie de me lancer. Ne restait plus qu'à trouver l'occasion !

Ce sera donc pour l'anniversaire du p'ti frère (plus si petit ...), qui fête ses 22 ans.

Une simple base de gâteau au yaourt (on fera plus élaboré quand je n'aurais plus 2 minis dans les pattes ...), un peu de colorant, un moule pas trop grand pour une première (et rapport au manque de temps aussi, hein, pas moyen de passer toute la matinée devant le four,avec une Pimprenelle au taquet "moi aussi veut faire tato" ...), un ganache toute bête au chocolat, un petit coup au frigo pour faire prendre tout ça, et des bonbons colorés pour le côté régressif !



Et bien, il a bien fait la blague ce petit gâteau. Petits et grands ont été bluffés. Alors, bien sûr, ce n'était pas parfait, dans ma tête j'avais imaginé des couleurs plus vives, un vrai arc-en-ciel, il manquait aussi du chocolat entre les différentes couches de biscuits pour faire bien tenir tout ça.

Mais, pour une première, j'étais plutôt fière de mon Rainbow cake. Et ce jour-là, je me suis sentie un peu fée, dans les yeux de mon petit frère et de ma Pimprenelle.

Et vous, vous vous êtes lancés ? Quels sont vos trucs et astuces pour un Rainbow cake réussi ?

jeudi 17 octobre 2013

Le fantasme de la penderie idéale

Ou comment après chaque grossesse, je ne peux plus supporter mes vêtements et j'ai ce besoin irrépressible de renouveler ma garde-robe ....

Vous avez connu ce phénomène là également ?


Poussinette a presque 3 mois, et voilà que, à nouveau, je ne me supporte plus, marre de me voir mal fagotée, l'impression de tourner en rond, avec  toujours les mêmes vêtements, de ne plus rien avoir à me mettre (alors que mes tiroirs débordent ... hum). Et puis tout me semble moche, inadaptée à ma silhouette, ringard. En bref, je me sens mal dans mes fringues !

J'ai donc attaqué le tri méticuleux de ma penderie, découvert, oubliés, pulls et T-shirt que je n'avais plus mis depuis des années ... (#honte, oui, oui, quel gaspillage quand même !). Et, comme chaque fois que cela me prend, je me dis que bon, cette fois, promis, juré, craché, je réfléchis avant d'acheter - fantsame de la penderie idéale-, je ne prend que ce dont j'ai besoin (ou comment se convaincre que si, si, je te jure, un comme ça j'en ai pas), je me concentre sur des pièces basiques

Donc, nous disions, j'ai trié, j'ai rangé et ... tadam ....



Je suis plutôt satisfaite, féminin, élégant (la petite touche de strass qui va bien), et en même temps basic et confortable pour courir après les chipettes.

Je compte bien poursuivre dans cette voie là, en m'orientant peut-être plutôt vers des pièces de qualité, qui vont durer, et en continuant d'épurer ma penderie de tous ces achats inconsistants et que je finis presque toujours par regretter.

J'ai envie de reprendre du plaisir à m'habille, même si pour l'instant, il s'agit juste d'accompagner Pimprenelle à la crèche, autant avoir une maman, un peu jolie, un peu fée, dont on n'a pas trop honte !

Et vous, dans votre penderie idéale, il y a quoi ?



Pimprenelle et le "terrible two"

Bonjour, je me présente, je m'appelle Pimprenelle, j'ai "deuzan", je n'en fais qu'à ma tête !

Ma pimprenelle a 29 mois et est en plein "terrible two", comme on dit, depuis quelques temps maintenant. Voici quelques exemples de situations, plus ou moins cocasses (suivant mon état de fatigue, qui varie en ce moment de très fatiguée à très, très fatiguée ... vie ma vie de maman, bref ....). 

En vrai, c'est souvent drôle, mais après coup, on est d'accord, parce que là, tout de suite, quand il faut s'habiller pour partir à la crèche, poussinette en porte-bébé, et tout le barda, le "non pas veste" et une pimprenelle qui s'enfuie en courant dans toute la maison, je rigole moyen ....

Les repas

"Moi je adore a soup" et puis en fait "non moi aime pas soup", et ceci à presque chaque repas. Remplacez soupe par ce que vous voudrez, sauf peut-être frites, pâtes et pizza qui gardent la côte quoi qu'il arrive. Heureusement, paraît-il, qu'à la crèche, elle mange très bien et de tout, la chipie !


La douche

"Pimprenelle, viens prendre ta douche"
"Noooooon, a pas douche"
"Pimprenelle, c'est l'heure de sortir de la douche, il n'y a plus d'eau chaude"
"Noooooon, moi prend a douche"

ZzzzzZZ ....


S'habiller

"Pimprenelle, on met un pull aujourd'hui il fait froid"

"Noooon, a pas froid"
"Moi veux a rob' p'incesse"


Re ZzzzzzZZ .... surtout quand on sait que pour mademoiselle, une "rob' p'incesse" se doit avant tout d'être blanche, mais surtout SANS manches, et sans T-shirt en dessous, ni collant (vous pensez bien qu'on a essayé, hein, mais non, non, non, rien à faire, elle préfère ne pas la mettre que de mettre un T-shirt en dessous ...).




 j'ai dû la cacher pour éviter un drame
tous les matin ....


En attendant, on se répète que ce n'est qu'une phase, que ça ne durera pas toujours, on reste zen ... (méthode Coué) et on trouve des petites astuces, pour rendre le quotidien plus doux. On se dit que finalement, il n'est pas si terrible, ce "terrible two", et qu'il nous fait bien rigoler souvent.

Et chez vous, il est comment ce "terrible two" ?


mardi 15 octobre 2013

Oser

Oser se lancer, oser franchir le pas...

J'ai toujours eu cette pudeur vis-à-vis de l'écriture, en même que cette grande envie, ce rêve, de coucher les mots, les idées et les pensées qui tournent dans ma tête sur le papier.

L'ère du numérique, l'expérience des autres, ce désir qui ne faiblit pas, et les encouragements de Mr Geek me poussent aujourd'hui à écrire ces premiers mots. 

Dieu sait que c'est difficile... bien plus que ce à quoi je m'attendais. Alors qu'en général, tout me semble plutôt clair quand je me "parle" à moi-même, que "j'écris" dans ma tête, le faire pour de vrai est assez déroutant, et vous me pardonnerez, j'espère, ce premier article plutôt maladroit.

Donc, puisqu'il faut bien commencer, commençons par le commencement :)

Je voudrais bien être une fée, mais, en vrai, je suis "juste" une maman, qui essaye parfois d'être un peu fée pour mettre de la magie dans le quotidien. 2 adorables poupées que nous appellerons ici Pimprenelle et Poussinette, âgées de 2 ans pour l'une et 2 mois pour l'autre et un Mr Geek m'accompagnent dans cette aventure.

Pourquoi ouvrir un blog ? L'envie d'écrire d'abord, d'oser me lancer, une démarche personnelle pour me dépasser, car la fée Lili est plutôt réservée et discrète dans la vraie vie, avec une grande tendance à se sous-estimer et se dire que, non, ce n'est pas pour elle. Garder une trace ensuite des grands bonheurs et petits malheurs du quotidien, de mes 2 filles, de cette petite enfance si magique mais si éphémère. Et pour finir, partager mon engagement et mes passions, me dire que, peut-être, ce qui m'a été utile le sera aussi à d'autres.


regarder poussinette dormir, un de ces petits bonheurs
du quotidien que je ne veux pas oublier