mercredi 26 juillet 2017

Survivre à un (grand) trajet en train avec des enfants ....

Je ne compte plus le nombre de fois que j'ai pris le train seule avec les filles, et à chaque fois pour des trajets plutôt long, de 2H30 à presque 9H quand on descend sur la Côte .... On va dire que, du coup, j'ai développé quelques techniques de survie ^^

D'abord, je leur prépare toujours un petit sac chacune, avec EXACTEMENT la même chose. Je prends des petits jouets (chacune 2 poneys, 2 princesses, 2 voitures, ...)

Ensuite, j'essaye de leur trouver quelques activités amusantes pour les occuper. Je trouve souvent mon bonheur chez Flying Tiger : des albums avec des stickers, des cahiers de coloriages, des petits sacs à décorer, ... ou alors un catalogue à découper, feuille, ciseaux et colle, et je les occupe bien une heure.

Je prévois un pique-nique conséquent, car c'est un temps qui les occupe bien, et aussi de quoi grignoter, quelques friandises, mais pas trop, pour éviter l'énervement superflu (merci le sucre) et les "mal au ventre"

En général, on a un changement quand on descend dans le Sud, on en profite pour aller acheter des magazines, courir un peu dans la gare, se défouler. Quand on passe par la gare de Marseille, plaisir suprême, on passe prendre un Happy Meal :)

Je garde ma botte secrète pour la fin du trajet, quand elles commencent à tourner en rond, pleurnicher et se chamailler toutes les 2 minutes. Je sors mon ordinateur et elles regardent 1 voire 2 dessins animés. J'essaye au maximum de retarder ce moment car je sais qu'ensuite, j'ai du mal à leur faire faire autre chose...

Je les laisse se promener dans le train, se défouler et grimper entre les compartiments, et je prie pour que nos voisins ne soient pas des vieux snobs coincés et allergiques aux enfants. On fait toujours très attention de ne pas trop déranger, on ne crie pas, on ne se bouscule pas, etc ... mais elles restent des enfants et c'est compliqué pour elles de rester sans bouger. Moi, c'est aux intolérants en tout genre que je suis devenue allergique !!

Je ne sais pas si je suis chanceuse, mais de manière générale, nos trajets se passent bien, même si on regrette fortement le train de nuit, pour aller jusqu'à Cannes et qui était un grand moment de joie pour les filles !

Cette fois-ci, nous sommes descendus en voiture, on met à peu prêt le même temps, mais à 4 ça reste plus intéressant financièrement ! Alors, certes, on peut faire des pauses quand on veut, mais j'ai l'impression que c'est quand même plus dur pour les filles de devoir rester tranquillement dans leur siège. Et pour moi aussi, c'est compliqué de me retourner toutes les 3 secondes pour répondre à leurs sollicitations (je vous rassure, MrGeek conduit et je me retourne ^^).

Et vous, train ou voiture pour les grands trajets ?










mercredi 19 juillet 2017

Instantanés #Juin 2017

Un mois de juin chaud et intense, avec une chouette escapade parisienne, du soleil, la piscine, des glaces, sans oublier la kermesse, et déjà la fin de cette année scolaire, qui a filé à une vitesse complètement folle.

 Je suis un peu sous l'eau en ce moment, car ma collègue de boulot a appris une belle nouvelle mais du coup, je suis seule jusqu'en septembre, dur ! 

Heureusement, Mr Geek est rentré pour les derniers jours de juin, j'attends maintenant mes vacances avec impatience, en croisant fort les doigts que tout roule au travail en mon absence !









jeudi 22 juin 2017

L'anniversaire magique de Pimprenelle, les DIY

Pour l'anniversaire de Pimprenelle, cette demoiselle avait une idée assez précise de ce qu'elle voulait : de la magie, la vraie, avec des baguettes, des potions, des formules magiques, des grimoires, etc ...

Et, pour une fois, j'ai réussi à m'organiser suffisamment à l'avance pour anticiper, j'ai donc pu bricoler pas mal de petites choses, ce qui permet aussi de rester raisonnable dans le budget ...

Voici donc quelques bricolages faciles et rapides qui vous permettront de créer une ambiance magique :

1 - Les invitations




Pour les invitations, avec Pimprenelle, on a imaginé des petites baguettes magiques en forme d'étoile.


Pour les fabriquer, il vous faudra :

* des pailles cartonnées
* du bolduc
* de la colle
* du papier argenté cartonné
* du papier blanc tout simple

J'ai commencé par faire le texte de mon invitation sur un document Word, dans une forme d'étoile (vous savez, les formes toute faites). Je l'ai imprimé, puis découpé et collé sur ma feuille cartonnée argentée, en prenant bien soin de laisser un espace en bas de l'étoile, non collé pour y insérer la baguette. J'ai ensuite collé mon ruban sur une extrémité de la paille, puis je l'ai aplati, afin de la glisser et de la coller entre mes deux étoiles de papier.



Et voilà, rien de bien compliqué, mais je ne vous raconte pas la fierté de Pimprenelle quand elle les a distribué à ces copains.


2 - Les baguettes magiques



J'ai vu plein de tuto sur Internet, plus ou moins compliqué pour fabriquer ces baguettes magiques, façon Harry Potter. J'ai fait un mix de tout ça pour faire au plus simple avec le matériel dont je disposais déjà. 

Pour réaliser ces baguettes de sorcier, il vous faudra :

* des baguettes chinoises
* un pistolet à colle, et des recharges de colle
* de la peinture acrylique
* du vernis-colle
* des paillettes






Avec le pistolet à colle, on commence par recouvrir le tiers inférieur de la baguette avec de la colle chaude : tournez régulièrement en faisant des motifs (vous pouvez même mettre des petites perles pour donner du relief).




Attendez bien que la colle refroidisse ( qu'elle soit devenue opaque), avant de passer à l'étape suivante.


Ensuite, nous avons peint nos baguettes avec de la peinture acrylique marron et noire, en mélangeant les deux. Sur certaines, Pimprenelle a rajouté du violet, faites comme vous le sentez :)

Une fois la peinture bien sèche, j'ai mis une couche de vernis colle et Pimprenelle a saupoudré (très généreusement ^^) de paillettes.





3 - Les bougies qui flottent






Vous trouverez des tutoriels pour ces bougies un peu partout sur internet. J'ai choisi pour les miennes de fabriquer une fausse flamme en papier, plutôt que d'investir pour des bougies LED, et c'était parfait comme ça.

Pour les réaliser, il vous faudra :

* des rouleaux de sopalin vide (un peu galère car ici, je n'en achète plus depuis longtemps, mais j'ai réussi à en récupérer chez mes parents, j'ai aussi utilisé le carton d'un rouleau de papier cadeau, que j'ai découpé en plusieurs morceaux).
* un pistolet à colle et des recharges de colle
* de la peinture blanche
* du papier jaune
* du fil transparent (type fil de pêche)

On commence par peindre le tube de carton en blanc. Une fois bien sec, à l'aide du pistolet à colle, on dessine les motifs de "coulure", comme de la cire, sur les bords du tube.


Puis on trempe directement le haut du tube dans le pot de peinture et on laisse couler tranquillement, cela rajoute à l'effet "cire qui coule".

Pour fabriquer les flammes, on découpe un rond de carton de la largeur du tube, puis on y colle une flamme découpée dans du papier jaune.

AVANT de coller votre flamme sur le haut du tube, prévoyez votre système d'attache de la bougie (oui, parce que sinon, cela vous évitera, comme moi, de devoir tout décoller puis recoller ^^). Ici, à l'aide d'une grosse aiguille, j'ai passé mon fil de pêche de chaque côté du tube.







Et voilà, il ne vous reste plus qu'à suspendre tout ça. Pour que l'effet soit vraiment impressionnant, je vous conseille d'en fabriquer bien plus que moi !


4 - les flacons et bouteilles en tout genre



Mon conseil : fouiller, partout, la cave, le grenier, vos placards (ma mère avait gardé une série de petites bouteilles d'huile d'olive toute mignonnes par exemple) , ... J'ai récupéré la plupart de mes contenants de cette manière, et j'ai complété en en achetant quelques uns au Secours populaire pour quelques centimes (acheter dans une boutique solidaire, comme le SPF ou Emmaüs, par exemple, cela permet de faire des économies, de recycler, mais aussi de donner les moyens aux associations de pratiquer la solidarité, alors n'hésitez pas !).

Je les ai ensuite rempli simplement avec de l'eau et quelques gouttes de colorant alimentaire (au cas où les enfants auraient eu l'idée géniale de goûter, je voulais que ça reste comestible ^^). J'ai rajouté dans certaines des rats et araignées en plastiques que nous avions pour Halloween, effet "beurk" garanti ^^




mardi 13 juin 2017

Escapade parisienne

Cela faisait longtemps que j'avais envie d'emmener les filles découvrir Paris. Mes parents devant y aller pour un stage à Paris pour leur travail juste après le weekend de Pentecôte, ils nous ont proposé de passer ces quelques jours avec eux. J'ai sauté sur l'occasion, un peu anxieuse quand même, de faire découvrir aux filles cette si jolie ville.

Et comme à chaque fois que je suis anxieuse, j'ai commencé à faire des listes dans tous les sens, apprendre le plan du métro par coeur, et anticiper un maximum de choses ^^ Oui, je suis un peu effrayante parfois, quand je prépare nos vacances :) Mais il faut dire qu'avec deux petites filles de 6 ans et pas tout à fait 4 ans, je préfère ne pas trop me laisser surprendre ^^ Oh, bien sûr, ça n'empêche pas d'improviser sur le coup, en fonction de l'humeur, du temps, de la fatigue, mais ça évite les moments de flottement.


Voilà notre programme pour ces trois belles journées :


Nous sommes arrivés tôt le samedi matin sur Paris. Nous avons donc commencé par nous rendre à l'appartement que nous avions réservé via Airbnb, avec des propriétaires très cools, qui nous ont permis de récupérer les clés dès le matin. C'est parti pour une première fois dans le métro pour mes petites provinciales, un peu impressionnées :)


Après cette petite pause, l'appartement étant situé à 5 minutes à pieds de la Cité des Sciences, j'avais réservé une visite des espaces enfants à La Villette (Oui, maintenant, pour chaque espace dédié, il faut prendre un billet et réserver l'horaire de passage, donc mieux vaut anticiper !).





On a commencé par l'espace dédié aux 2-7 ans, avec son fameux chantier, le même que celui du Vaisseau à Strasbourg et que les filles adorent, les jeux d'eau, et tout un tas d'activités et de découvertes pensées pour les plus petits. Les 1H30 prévues sont passées à toute vitesse !






On a enchainé ensuite par l'espace prévu pour les 5 - 12 ans, un peu moins accessible pour PomPom, même si les filles ont adoré se prendre pour des stars dans le studio d'enregistrement, observer les fourmis et les papillons ou présenter la météo :) Là aussi, on n'a pas vu le temps passer !


Après un pique-nique dans le parc, nous nous sommes promenés le long du bassin de la Villette. Cela faisait longtemps que je n'étais pas venue dans ce coin de Paris, et la façon dont cela a été aménagé est vraiment très, très sympa.

Les filles ont adoré l'aire de jeu du Dragon, d'ailleurs si vous demandez à Pimprenelle ce qu'elle a préféré à Paris, elle vous parlera probablement de ce parc ^^ Il faut dire qu'il avait la classe ce dragon, avec son toboggan immense.




Pour notre deuxième jour dans la capital, direction le Jardin des Plantes et la Grande Galerie de l'Evolution. Même si je ne suis pas une grande fan des animaux empaillés, le lieu et la mise en scène sont splendides. Un décor impressionnant (PomPom n'en menait pas large ^^). 


Nous avons également visité avec les filles la Galerie des Enfants. Pimprenelle a beaucoup apprécié les nombreux films et animations, notamment la partie sur la protection de l'environnement. Pour PomPom, c'était un peu trop compliqué et trop peu accessible, même si elle ne s'est pas ennuyée (elle courrait juste partout, en appuyant sur tous les boutons ^^).


Entre le musée et la galerie des enfants, nous y avons passé 2 bonnes heures. Il était temps ensuite de profiter du jardin pour pique-niquer.









(oui, on adopte le look sandales / chaussettes, à cause des petits cailloux qui entrent dans les chaussures -_-)





Allez, si tu souris, je te donne un bonbon ^^








Pour l'après-midi, je me suis dis que les filles seraient crevées, je voulais donc faire un tour en bateau sur la Seine. Après reflexion, j'ai opté plutôt pour le Batobus, car j'avais peur que sur une croisière, elles ne tiennent pas en place. On a donc embarqué tout près du Jardin des Plantes, direction La Tour Eiffel, soit à l'autre bout de la ville, ou presque !







On s'est arrêté à La Tour Eiffel, mais une fois sur place, quel monde ! En plus, avec tous les contrôles, impossible de s'approcher ... Résultat, on a rebroussé chemin immédiatement, non sans avoir acheté une petite glace pour patienter. J'ai trouvé ça hyper oppressant comme ambiance. Les filles n'étaient pas du tout déçues, elles ont bien mieux admiré La Tour Eiffel depuis le bateau que juste en dessous.

On a donc réembarqué sur le Batobus, direction Notre-Dame-de-Paris. Là aussi, beaucoup de monde sur le Parvis, et, à cause des contrôles, une longue file d'attente pour entrer dans l'église. Pour faire plaisir à PomPom, qui en avait très envie, on a donc fait la queue, ouf, plus rapide que prévue... Je ne sais pas vous, mais ici, Pimprenelle a une fascination pour les églises et pour la vie de Jésus (nous ne sommes pas pratiquants, mais elle va parfois à la messe avec mes parents). Bref, elles étaient scotchées devant la messe de Pentecôte ^^

Après cette journée bien remplie, nous sommes rentrés sagement à la maison. PomPom, elle, a dormi de 18H30 à 8H le lendemain matin ^^

Pour notre dernier jour, c'est vers le Musée du Louvre que nous nous sommes dirigés. Là aussi, comme partout, il faut faire la queue pour passer les contrôles de sécurité. Je crois que nous sommes arrivés un peu avant l'heure de pointe et en une petite vingtaine de minutes, nous étions sous la grande pyramide en verre. Nous n'avions pas acheté nos tickets à l'avance et nous avons bien fait puisqu'une fois à l'intérieur il n'y avait plus de queue et que de toute façon, tickets ou pas, on fait tous la queue pour passer la sécurité , en plus ils sont 2€ plus chers en ligne (ou alors j'ai manqué l'intérêt du truc ? ^^)



A l'intérieur, on a fait un peu au feeling, "Oh maman, une pièce qui brille, vient, on va là" ^^ Pimprenelle a été très impressionnée par le décor de princesse. Elle se serait bien vue y habiter :) 


"Maman, pourquoi tout le monde la prend en photo ?" Euh, bonne question, vient on file de la, trop de monde. (Et donc, entre les antiquités grecques, la Vénus de Milo et la Victoire de Samothrace, quand nous sommes passées place de la République, et que j'ai expliqué à Pimprenelle que la statue de la place était célèbres, elle m'a demandé pourquoi elle n'était pas cassé celle-là de cette statue ^^).



Au département égyptien, Pimprenelle a admiré la collection de bijoux ("prend les en photo maman"). Les filles ont aussi été très impressionnées par les sarcophages et la momie, qu'elles ont à peine osé approcher.



On est passé très vite à côté de La Joconde (au secours, les gens sont fous), par contre dans la même pièce, il y a l'immense tableau des Noces de Cana, Pimprenelle n'avait jamais vu un tableau aussi grand !

Avec de jeunes enfants, je vous conseille de privilégier les salles les moins connues, il y a toujours de quoi observer et les enfants sont très curieux de tout. Sinon, c'est juste affreux, tout ce monde qui s'agglutine pour avoir sa photo souvenir ... De toute façon, rien que le bâtiment en lui même est fascinant. Ah si, nos princesses ont adoré observer les bijoux de la couronne, les diadèmes, colliers et autres vraies couronnes !

Quand elles en ont eu marre, on est sorti pique-niquer dans le jardin des Tuileries et PomPom a pu se défouler et courir après les pigeons :)



Une bise à la famille qui est sur Paris, et il était déjà l'heure de repartir. Paris, on reviendra !