dimanche 17 septembre 2017

#insta-rentrée - 4 - La grande école


Cette année, c'était une rentrée importante pour ma Pimprenelle, qu'elle attendait avec autant d'excitation que d'angoisses, l'entrée au CP. 


On a laissé tomber la section bilingue parce qu'il paraît que Pimprenelle est trop rêveuse, créative, elle aime prendre son temps et a besoin d'attention et le rythme en bilingue ne lui aurait pas convenu (hum ... moi je voyais pas bien en quoi ça n'était pas compatible avec le bilingue, mais, comme il y a peu de chance qu'on reste toute sa scolarité en Alsace, on n'a pas forcé, ça n'était pas bien grave pour nous, même si, personnellement, cette manière de juger les enfants, de leur imposer une pression dingue et de manquer de souplesse, je trouve ça grave pour notre Education Nationale ...). Bref, ma Pimprenelle est une petite fille curieuse et pleine de vie, mais qui a du mal à rentrer dans les cases de l'école (comme beaucoup d'enfants finalement ...). 

J'avais un peu peur qu'elle soit triste de ne plus être avec ses copains et copines, mais, si la première journée a été un peu difficile, Pimprenelle est aussi une petite fille hyper sociable, qui déteste être seule, je savais donc qu'elle trouverait des solutions. Elle retrouve ses copines préférées à la récréation et à la cantine, et elle s'est plutôt bien adaptée à sa nouvelle classe.

Il paraît que la maîtresse est rigolote et qu'elle fait des blagues. Pimprenelle adore l'univers des alphas, et ici, on apprend à lire avec Taoki, un petit dragon mignon, qui est même en peluche dans la classe. La maîtresse est chouette, avec plein de belles idées. Elle est branchée à fond sur les neurosciences dans son approche des enfants et de leurs apprentissages, elle aime le yoga et la relaxation pour aider les enfants à rester concentrés, ils vont participer à un concours d'architecture, aller à la piscine, faire des percussions, se balader en forêt, etc ...

Pour le moment, Pimprenelle est enthousiaste et elle se fait bien au rythme du CP.



Ma PomPom, elle, est rentrée chez les moyens, elle n'avait pas tellement envie de retourner à l'école, et serait bien restée encore avec papa et maman. Mais elle a été courageuse, on a repris nos petites habitudes, le petit coeur dessiné au creux du poignet pour se donner du courage. On a eu la surprise de découvrir le jour de la rentrée la nouvelle organisation de l'école, il n'y a plus que des classes petites section / moyenne section et PomPom, elle, retrouve la même classe que l'année dernière et les mêmes maîtresses, dont celle de français qui est si peu chaleureuse et accueillante ... Bref, compliqué pour PomPom de s'y retrouver ... En plus, ils ont éclaté tous les enfants dans les différentes classes, et elle ne retrouve qu'une de ses copines (heureusement, sa préférée). Nous qui avions connu une première année tout de même compliquée (PomPom a beaucoup pleuré, particulièrement les jours de la maitresse de français, comme c'est bizarre ...), je n'ai pas été ravie de me retrouver dans les mêmes conditions que l'année dernière ... l'impression de répéter un peu la même chose. 

L'intérêt, si j'ai bien compris, c'est que les plus grands puissent aider les petits (mais à tout juste 4 ans, je vois pas bien ...) et qu'ils puissent travailler en demi-groupe l'après-midi (sachant que ma PomPom est épuisée par le nouveau rythme sans sieste et qu'on sait que les enfants sont moins concentrés l'après-midi, je vois pas bien non plus ...). 

Allez, on verra bien, on se laisse une chance, on va essayer de positiver et de prendre les choses du bon côté ! PomPom, elle, a l'air de s'y faire finalement et c'est bien le principal.

Et chez vous la rentrée ?



jeudi 7 septembre 2017

Instantanés #Août 2017

En Août, on a beaucoup profité des belles et chaudes soirées d'été, pour éviter le monde et fuir la grosse chaleur de la journée. On s'est baigné à la rivière, on a goûté à toutes les gourmandises de la Confiserie Florian, on a été à la Nuit des Etoiles, observer Saturne, la Lune et Jupiter, on a vu deux superbes feux d'artifices dans la baie de Cannes, on s'est levé tard, et on s'est couché tard aussi. On a découvert de nouveaux endroits qu'on n'avait encore jamais visité, la jolie villa Ephrussi de Rotschild, et ses magnifiques jardins. On a bricolé et bidouillé pas mal de choses avec les filles.
J'ai laissé mes poulettes avec leur papa quelques jours pour un retour au travail qui fut intense et très très piquant. Et puis, j'ai filé les rejoindre et on a savouré tranquillement cette dernière semaine de vacances au soleil, les pieds dans le sable. On a un peu oublié de préparer la rentrée, et c'était chouette aussi :)



















jeudi 31 août 2017

Quand vient la fin de l'été ...



31 août, il faut bien s'y résoudre, l'été touche à sa fin, et pourtant, pour la première fois cette année, nous avons encore les pieds dans le sable, et ce non-rythme propre aux vacances. J'ai eu la chance de pouvoir reprendre quelques jours de congés et j'ai donc filé rejoindre les filles dans le sud pour cette dernière semaine. 

Pas de stress de rentrée, les affaires de Pimprenelle sont prêtes, il faut dire qu'ici, on a la possibilité de choisir la commande groupée de fournitures scolaires et l'école s'occupe de tout. Il nous restait à acheter son cartable, sa trousse, son agenda et quelques petites bricoles. On a échappé à la course folle dans les magasins pour trouver les références qu'il convient. On a donc choisi cette année d'en profiter jusqu'au bout, en se disant qu'elles reprendront le rythme bien assez tôt. 

Cette dernière semaine de vacances tous ensemble a comme un parfum de "dernières fois". On en profite plus, mieux, en sachant que c'est les dernières plages, les dernières soirées sur la terrasse, les derniers ploufs dans la piscine, les derniers p'tits déj à 11H du matin, avant un moment. On profite aussi de la chaleur et du soleil, avant de retourner dans notre - certes très belle - région, mais, il faut bien l'avouer, au climat un peu moins doux :) 

Même si les journées avec les enfants sont parfois épuisantes, que j'ai l'impression de me transformer en animatrice de centre aéré, je n'ai vraiment pas hâte que l'école reprenne. Si les filles sont impatientes de retrouver les copines et leurs papi et mamie, personne ici n'est pressé de retrouver le réveil qui sonne toujours trop tôt, la course effrénée de nos matins pour être à l'heure à l'école, la course toujours, le soir en rentrant car tout le monde est fatigué de sa journée et qu'il faut vite manger pour aller se coucher ...

En attendant, on fait s'étirer ces dernières journées d'été jusqu'au bout, et on fait des provisions de câlins et de bisous, en prévision de la rentrée et de notre quotidien un peu dingue ....




mercredi 23 août 2017

{DIY} Fabrique ton Hand Spinner


Cet été, pour les enfants à mon travail, on a imaginé un atelier "Hand Spinner", que j'ai testé avec les filles et qu'elles ont adoré. Je vous partage ici le tuto, parce que je trouve qu'il fait bien la blague, et pour un gadget de cours de récré, dont on n'est pas sur qu'il soit toujours à la mode d'ici quelques semaines, ça me faisait mal au coeur "d'investir" ^^. 

Vous verrez, pour celui-ci, il faut vraiment trois fois rien ! En plus, avec quelques astuces, il est en grande partie réalisable par les enfants.

Pour le réaliser, il vous faudra : 

* un morceau de carton assez rigide mais pas trop épais non plus
* un cure-dent
* des rondelles en métal
* de la colle forte ou un pistolet à colle
* une pince coupante

Tracer sur le carton la forme choisie (j'ai pris les gabarits ici, et je les avais prédécoupé pour les enfants, ils n'avaient plus qu'à faire le contour). Pour les plus petits, choisissez des formes adaptées à la taille de leurs mains, sinon ils auront du mal à les faire tourner.





Découper la forme, la décorer (vous pouvez aussi découper dans des cartons, emballages,... déjà colorés)

Coller les rondelles en métal, à l’aide du pistolet à colle. Attention de ne pas vous brûler, la colle est très chaude. Si vous utilisez de la colle forte, il faudra prévoir un temps de séchage avant de passer à l'étape suivante.



A l’aide d’un cure-dent, faire un trou au milieu de la forme, et l'élargir un tout petit peu à l’aide des ciseaux, pour faciliter la rotation (sinon, votre Hand Spinner tournera moins bien !)

Découper 2 petits ronds en carton (de la taille des rondelles), et les décorer.

Insérer le cure-dent au milieu du premier rond en carton, en faisant attention à vos doigts ! (Pour que ce soit réalisable par les enfants, j'avais découpé et percé en avance tous les petits ronds en carton)

Passer le cure-dent avec le rond au milieu du Hand Spinner, puis insérer le 2ème rond en carton de l’autre côté du cure-dent.






A l’aide d'une pince coupante, couper le cure-dent à la bonne taille (le plus près possible des ronds de carton) des deux côtés.

Avec le pistolet à colle, on met un point de colle de chaque côté sur le cure-dent, pour sécuriser le dispositif. 

Et voilà, vous avez réussi !





Et voici quelques réalisations faites par les enfants ...


N'hésitez pas à me dire si certaines étapes ne sont pas claires. Amusez-vous bien :)

mercredi 9 août 2017

Maman, les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ....



J'aime trouver pour les filles des petits bricolages, faciles à faire, et qui peuvent ensuite se transformer en jouets et vivre mille aventures avec elles.

On a choisi, pour ces vacances, des petits bateaux à faire flotter dans la piscine, une bassine ou même dans le bain. 

Pour les réaliser, nous avons utilisé une vieille "frite" de piscine qui trainait au garage, qu'on a coupé en tranches (d'où le côté bicolore, décoloré ^^), des bâtonnets de glace pour le mat, et des triangles découpés dans des feuilles de créa-mousse, pour les voiles.

Les filles (et moi aussi ^^) se sont amusées à les décorer avec des feutres Posca (et ça tient bien la route, même une fois mouillés ! Pour le reste rien de bien compliqué, je pense que les images parlent d'elles-mêmes :)




On a aussi essayé une autre version de petits bateaux, toujours avec des matériaux recyclés et simples. Cette fois, on a utilisé des couvercles de bocaux, des cure-dents pour les mats, et toujours des petits triangles de créa-mousse pour les voiles. Pour fixer le mat, un point de colle chaude, avec le pistolet à colle suffit.

L'inconvénient de ceux-ci, c'est qu'une petite vague suffit à les faire couler :)










Alors, ils ne sont pas trop choux, nos petits bateaux ?!