mercredi 31 janvier 2018

En 2017, j'ai lu ....


Je lis beaucoup, depuis que je suis toute petite. Pour vous dire, quand elle faisait les courses, ma mère me déposait au rayon librairie et me récupérait quand elle avait fini, je n'avais pas bougé :)

Par contre, j'ai une fâcheuse tendance à oublier ce que j'ai lu, les titres, les auteurs, à mélanger les histoires. Alors, en 2017, je me suis décidée à noter vite fait sur mon téléphone le récap de mes lectures.

En 2017, j'ai donc lu ou relu 23 romans. Il y a de la guimauve, du doudou, du classique, de l'émouvant, de la dystopie, de la science-fiction, de l'historique, du drame, ... bref, il y a un peu de tout :

L'île Oubliée - Victoria Hislop

Loving Stevenson - Nancy Horan

La face cachée de Margo - John Green

La série Lux, Obsidienne - Onyx - Opale, de Jennifer Armentrout

La ballade de l'enfant gris - Baptiste Beaulieu

Harry Potter, les tomes 4, 5, 6 et 7

Avant toi - Jojo Moyes

Après toi - Jojo Moyes

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur - Harper Lee

The Mortal Instrument, Renaissance - Cassandra Clare

Irrésistible Alchimie - Simone Elkeles

L'espionne de Tanger - Maria Duenas

L'élite, tomes 1, 2 et 3 - Joelle Charbonneau

La promesse - Mia Sheridan

De poudre et de soie - Marie Chamberlain

La ferme du bout du monde - Sarah Vaughan

"La ballade de l'enfant gris", de Baptiste Beaulieu m'a touché au coeur. C'est l'histoire de No', l'enfant gris, qui voudrait que sa maman passe plus de temps avec lui à l'hôpital, de Jo' jeune interne, confronté à la maladie et la mort, et de Maria, cette maman trop souvent absente. Même si au début, j'ai eu du mal à accrocher au côté "surnaturel", je me suis finalement laissée emporter. Baptiste Beaulieu nous pousse à voir au-delà des apparences, à porter un regard bienveillant sur les gens qui nous entourent, ça parle de souffrance et de mort, mais aussi, beaucoup, d'amour.


J'ai adoré me plonger dans les mots d'enfants de Scout, dans "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur". L'histoire se passe dans les années 30, en Alabama. Ce roman a un parfum d'enfance, de genoux écorchés et de liberté, ça parle d'aventures, et du passage à l'âge adulte. On découvre aussi cette Amérique raciste, et le combat d'Atticus Finch, le papa de Scout, un avocat droit et honnête qui va défendre un homme noir accusé du viol d'une femme blanche.

L'élite est un roman dystopique en 3 petits volumes, et, si j'ai beaucoup aimé le tome 1, Résilience, la fin m'a un peu déçue ... Il reprend tous les éléments classiques du genre, un monde post-apocalypse, une planète détruite par les guerres et les désastres écologiques, un Test, pour sélectionner l'élite, une fausse société "idéale", de la révolte, ... il est plutôt bien fait, percutant, même si, donc, la fin est un peu frustrante.

J'ai adoré retrouver l'univers de Cassandra Clare, et des Chasseurs d'Ombres, pour cette nouvelle saga, avec le plaisir de retrouver un peu de Clary et Jace, des premiers épisodes. 

J'ai été touchée par le livre Avant Toi, bien plus que par le film, qui est sympa à regarder mais sans plus. On comprend bien mieux la décision de Will et la souffrance de Lou, le courage aussi qu'il lui a fallu pour l'accompagner dans sa décision. J'ai été moins convaincu, par contre, par la suite, Après toi.

Quant à De poudre et de soie", j'ai été troublée par ce livre, que j'ai trouvé très sombre et tragique, alors que quand on lit le résumé, on a l'impression qu'on va suivre l'histoire d'une jeune femme courageuse et déterminée, face aux épreuves et à la guerre : Londres, 1939. Quand Ada Vaughan commence à travailler au sein d’un atelier de mode de Dover Street, la belle jeune femme rêve d’une carrière dans la haute couture. Et d’échapper ainsi à l’atmosphère familiale pesante. Impossible alors de résister à l’énigmatique Stanislaus von Lieben, un gentleman entreprenant qui lui propose un voyage à Paris. Mais, à la fin de leur séjour, la nouvelle tombe : le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre à l’Allemagne. Découvrez la destinée d’une héroïne inoubliable prise dans les tourments d’une des périodes les plus sombres de l’Histoire. 

J'ai trouvé qu'Ada n'avait rien d'une héroïne attachante, ni même inoubliable, au contraire, elle est faible, tente de survivre sans gloire, ni rébellion, enchaîne les mauvais choix, est soumise aux hommes. Bref, j'ai trouvé sa descente aux enfers tragique, et la fin, inéluctable, encore plus horrible. Son histoire m'a déprimée, et le sujet est loin d'être aussi léger que présenté, vous êtes prévenus :)

Parmi les livres doudous, avec des héros beaux et séduisants (soupir ...), qui se lisent comme on déguste un bonbon, en une soirée, ils sont mon petit plaisir coupable ^^ La promesse est plutôt sympa, même si ce n'est pas le meilleur que j'ai lu dans ce genre là :)

Voilà parmi toutes mes lectures, celles qui m'ont le plus marqué. Je vous laisse découvrir les autres, qui sont des lectures agréables. Et je ne parle même pas de Harry Potter, mon chouchou absolu dont je relis avec plaisir des tomes régulièrement.

N'hésitez pas à partager vos derniers coups de coeur, je suis toujours à la recherche de nouvelles lectures :)

samedi 20 janvier 2018

On échange nos voeux ?









Cette année, c'est ma PomPom qui m'a aidé à faire nos cartes de voeux, elle qui aime tellement faire de la peinture (et s'en mettre plein les mains, aussi, il faut bien l'avouer ^^). 

Ecrire des cartes, se souhaiter des belles choses, avoir une petite attention sincère pour les personnes qu'on aime, c'est une jolie tradition avec laquelle je veux absolument renouer. Ouvrir sa boite aux lettres et y trouver autre chose que des factures, c'est un petit bonheur simple mais qui fait du bien.

Alors, avec ces petits bonhommes de neige, et les mains de ma PomPom d'Amour, je vous souhaite le meilleur pour 2018. 

Des petites et des grandes joies, des rêves exaucés, des projets qui se réalisent. Saisir les moments de bonheur, les garder bien précieusement comme des trésors, s'aimer, se pardonner, suivre son instinct, être fidèle à son coeur.









Et si jamais cela vous dit, nous serions ravies, avec les filles, d'échanger nos voeux avec vous et de vous envoyer une petite carte.

(un petit mail à lilietsesfilles@gmail.com)

mercredi 10 janvier 2018

Instantanés #Décembre 2017



En décembre, même si je n'ai pas beaucoup blogué, on a fait pas mal de choses avec les filles, et on a essayé d'en profiter un maximum.

On a beaucoup cuisiné à 6 mains, des meringues, des bredala, évidemment, des gâteaux au chocolat aussi, des pancakes, des gaufres, ... du sucré et du gourmand, surtout.

Ma PomPom d'amour m'a accompagné pour notre grande parade des Pères Noël Verts, et elle a assuré comme une grande avec sa tirelire (je ne vous dis pas ma fierté !).

On a profité des marchés de Noël, des manèges, de la patinoire.

Les filles se sont réjouies des premiers flocons de neige qui sont tombés, même si cela n'a pas duré.


On s'est baladé au Musée du Jouet, on a été au cinéma voir "Coco" au cinéma (Pimprenelle a dit qu'elle était toute émotionnée, moi aussi !), et on a été voir un chouette spectacle de marionnettes, aussi.

J'ai réalisé pour ma maman un gilet et un bonnet (ChouetteKit, comme d'habitude !), et des bougies parfumées.


On a fêté comme il se doit la St Nicolas, Noël et la Nouvelle Année.